• Votre aide,  SVP ! Clic gauche pour agrandir les photos.  Merci.

     

     

     

    Mouche parasite de la chenille la Buveuse.  14 Juillet 2013. 

    Buveuse.

    5 Juillet 2013. Une mouche aux yeux vert fluo : Chrysops viduatus.

    Identifications.

    ?    Dasyte. Merci, Xavier.

    Identifications. 

    27 mai - Cantharis decipiens ?

    Identifications.

    Photo du 16 mai : une mouche qui se fait passer pour un bourdon... Cheilosia chrysocoma. C'est un mâle. Merci J-L R .

    Identifications Bzzz et autres... 

    Petite mouche noire sur les ronces 16 mai. Pipiza austriaca. Merci J-L R 

    Identifications Bzzz et autres... 

    Et je pense que c'est le mâle ? 18 mai.  Même allure, même taille. Terrain humide. Pipiza austriaca. Merci J-L R .

    Identifications Bzzz et autres...

    Un charançon bleu du 18 mai.  Rhynchitidae du genre Lasiorhynchites.  Merci, Yann.

    Identifications Bzzz et autres...

     

    Et cette mouche ? 

    Mouches.

    Anthocoris nemoralis. Merci, Phil22.Anthocoris nemorum.

    30 avril. 7mm.Nabis sp.

    Identifications Bzzz et autres...

     

    Le 3 mai  - Liocoris tripustulatus. Merci Phil22.

    Identifications Bzzz et autres...

    Deraeocoris   ?  11 avril 

    Identifications Bzzz et autres...

    Le 17 mars -  En sous bois, sur une feuille de hêtre.
     Trouvé : Les oeufs de l’Etoilée (Orgyia antiqua) .

    Identifications Bzzz et autres... 

     

    Dans la terre, dans un bois de sapins, du mycélium  ?   Trichia -  Myxomycètes. Merci à René Le Goff.

    IDENTIFICATIONS.

    1-Larve de coccinelle, Cryptolaemus montrouzieri, qui  se nourrit de cochenilles. Merci, Eric.

    Identification diptère. 

    2- Et ce serait donc la cochenille farineuse (au revers d'une feuille de cognassier, 14 juillet).

    Identification diptère. 

    4-  Volucelle-bourdon (Volucella bombylans). Merci, Minouche.

    Eristalis intricarius

     

    6- Miltogrammine ?

    Mouche

    7- Phylidorea ferruginea ? Merci, Yann.

    Moustique.

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  • Pardoses sp.  -Pardosa- Famille des Lycosidae.                                                                                                                       Araignée courge ou Concombre.

    Cette araignée ne tisse pas de toile. Elle court pour trouver sa nourriture.

    La détermination de l'espèce est compliquée chez les araignées-loups.
    Il est souvent nécessaire d'avoir une bonne photo des pédipalpes pour les mâles
    et un examen de l'épigyne pour les femelles.

    Celles-ci étaient dans une prairie, sur les orties au bord d'une rivière.

     

    16 avril 2014. Parade nuptiale :  Le mâle montre ses beaux "gants de boxe" !

    Epeire de velours.

    Araignée loup 

    16 avril 2014. En face, la femelle.

    Epeire de velours 

    16 avril 2014. 

    Epeire de velours

    Epeire de velours

    Epeire de velours

     

    Celles-ci couraient sur le bord d'un ruisseau : Pardosa gr. agricola/amentata/hortensis/morosa.
    6 novembre 2013 :  un  mâle. Taille : 7mm.

    Lycosidae.

     6 novembre 2013 : une femelle. Taille : 6mm.

    Lycosidae. 

     30 avril - Pardosa du groupe saltans. 

    Pardoses. 

    Pardosa sp

    Araignée-loup. 

       Pardosa sp. Pattes longues et fines.Araignée-loup.

     

     Retour menu Araignées.


    4 commentaires
  • Syrphus vitripennis - Famille des Syprhidae.                                                                                                                                     Eustalomyia hilaris.         

     

    Les adultes se nourrissent de nectar ; la larve, qui ressemble à une petite limace, est aphidiphage :
    elle  débarrasse les plantes de leurs pucerons.

    L'abdomen du syrphe vitripennis est large, rayé  jaune et noir. La première bande  jaune est discontinue. 

     

    . Le fémur postérieur  est en grande partie noir. (jaune chez S. ribesii).

    Les yeux sont écartés chez la femelle et se touchent chez le mâle.  

     Espèce commune.

     21 juillet 2015. Mâle.

    Syrphus vitripennis.

    10 juin 2013.

    Syrphus vitripennis.

    31 mai 2012.

    Syrphus vitripennis. 

     

    Syrphe vitripennis. 

    Syrphe vitripennis.

     

    Syrphe vitripennis.

     Syrphus Torvus  est  également très proche mais il  a les yeux  velus.

    Larve de syrphidae. 

    Syrphe vitripennis.

      

     Retour à la liste des diptères.

     

     


    votre commentaire
  • Syrphe du groseillier -Syrphus ribesii- Famille des Syprhidae.                                                                                            Eustalomyia hilaris.   

     

    Les adultes volent de fleur en fleur et se nourrissent de nectar ; la larve, qui ressemble à une petite limace,
    est aphidiphage : elle  débarrasse les plantes de leurs pucerons.

    L'abdomen du syrphe du groseillier est large, rayé jaune et noir. La première bande  jaune est discontinue. 

    Le fémur 3 est entièrement jaune chez S.Ribésii   (noir chez  S.Vitripennis).

    Ici les yeux se touchent : c'est un mâle.

    Espèce commune.

     

     

    Syrphe du groseillier.

     

    Syrphe du groseillier.

     

    Syrphus vitripennis

    La larve

    Syrphe du groseillier.

     

     Retour à la liste des diptères. 

     


    votre commentaire
  • Tephretis neesii.   Famille des Tephritidae.                                                                                             Eustalomyia hilaris.   

     Mouches des fruits.

    Elles sont jolies, mais leurs larves, des petits vers,  se développent dans les fruits ou les fleurs.

    Tephretis neesii pond dans les capitules de la marguerite commune  (leucanthemum vulgare).

     

    14 juin 2012. Tephretis neesii.

    tTephritis formosa

     

      Retour à la liste des diptères.

     

     

     


    votre commentaire
  •  Aricie pâle -Phaonia pallida- Famille des Muscidae.                                                                                                           Eustalomyia hilaris.  

    Une mouche orange, avec les yeux rouges.

    Pattes jaunes et tarses noirs.

    Les yeux se touchent chez les mâles et sont écartés chez les femelles.

     

     

     

     

    Femelle : bande frontale jaune.

    Mouches.

     

     

    Retour liste diptères.

     

      Merci, P-Y Gloaguen.

     


    votre commentaire
  • Mouche bleue - Calliphora vomitoria. Famille des Calliphoridae.                                                                      Eustalomyia hilaris.                      

    L'adulte vit sur les fleurs. Les femelles déposent leurs œufs sur les cadavres, dont la larve, nécrophage se nourrit.

    Les yeux sont  écartés chez la femelle et rapprochés chez le mâle.

    . Barbe rousse.

     Mâle.

    mouche bleue

     Femelle.

    mouche bleue

    mouche bleue.

     

     Retour à la liste des diptères.

     

     

    http://ekladata.com/insectesjardin56.eklablog.com/mod_article63671059_50db15754c2b0.jpg


    votre commentaire
  • Benoîte des ruisseaux - Geum rivale - Famille des Rosaceae.                                                                                                  Angélique des bois.  

     

    Autre nom :  benoîte aquatique.

     

    Plante vivace qui pousse au bord des ruisseaux ou dans les  milieux humides. Ses jolies petites fleurs roses en forme de cloches sont inclinées vers le sol. Elle fleurit  de juin au mois d'août.

    Plante médicinale à l'odeur de clou de girofle. Les jeunes feuilles peuvent être utilisées en salade.

     

     30 mai 2013.

    Benoîte des ruisseaux.

    Benoîte des ruisseaux.

    12 Juin 2013.

    Benoîte des ruisseaux.

     

    Retour plantes sauvages.  

     

    Geum urbanum  ?  Proposition de Paul   M.   Merci ! 

     

     


    votre commentaire
  • Oenanthe safranée - Oenanthe crocata - Famille des Apiacea.                                                                          Angélique des bois.  

    (ex Ombellifère).

    Autres noms : Pensacre, Navet du diable, "pemp biz ; pempiz" en breton.

    Cette plante vivace pousse en sol acide, dans les zones humides, et même carrément les pieds dans l'eau.

    L'oenanthe safranée est une espèce  très vénéneuse, et la racine est encore plus toxique que les feuilles :
    on l'appelle le navet du diable.

    Elle fleurit en grandes ombelles blanches de juin à septembre. 

    Cette plante est intéressante car elle est parasitée par une chenille mineuse  Depressaria daucella, 
    qui attire de nombreux  parasitoïdes auxiliaires agricoles  (ichneumonidés, braconidés).

    Plante très répandue en Bretagne.

     16 février 2013.

    Oenanthe safranée.

     

    Oenanthe safranée.

     

    Onanthe safranée. 

    21 Juin 2013.

    Oenanthe safranée.

    Oenanthe safranée.

     

    ..."elle est même très souvent, et couramment, nommée ciguë (une erreur). Mais elle est effectivement très toxique, notamment au niveau de la racine composée de plusieurs tubercules mimant une main (genre dalhia). Un de ses noms bretons est "pemp biz ; pempiz" = 5 doigts..."  Je remercie Luc guihard pour ces précisions.  

     

    Retour plantes sauvages. 

     

     

    Merci GBretagne, merci Luc Guihard.

     


    votre commentaire
  • Bryum sp.                                                                                                                                                            Lichens des rennes. - Cladonie portentosa.  

    Bryophyte = mousse de la famille des Bryaceae.

     

     

     

     

    Merci de laisser un mot si vous connaissez le nom de ces mousses ! 

     

    Bryum.

     

     

    Tapis de mousses

    Tapis d mousses  

    Polytric commun.

     

     Retour "Mousses et lichens"

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires