• Agapanthie à pilosité verdâtre - Agapanthia villoso-viridescens - Famille des Cerambycidae.                                  insecte coleoptere020

     

    Autres noms : Saperde de l'Angélique, Agapanthie des cirses.

    Coléoptère aux antennes impressionnantes.

    L'insecte fréquente les friches, les endroits  humides : vu sur les orties, les herbes hautes,  le plantain,
    les eupatoires à feuilles de chanvre...

    L'agapanthie adulte reste sur le feuillage,   sans beaucoup bouger. 

    La femelle pond à la base des tiges des végétaux,  chardons, eupatoires...  où les larves,  phytophages,  se développent. 

     

    13 mai 2017.

    Agapanthia villoso-viridescens.

    28 avril 2015. (Clic gauche pour agrandir l'image).

    Agapanthie - Saperde.

    Agapanthie - Saperde.

     4 Juin 2014.

    Agapanthie - Saperde.

    16 Juin 2013.

    Agapanthie - Saperde.

     18 août 2013.

    Agapanthie - Saperde.  

    2012.

    Agapanthia dahli.

     

    Saperde, Agapanthie.

     

    Agapanthie - Saperde.

      

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     


    votre commentaire
  • Meliscaeva cinctella.  Famille des Syrphidae.                                                                                                                        Eustalomyia hilaris.               

     

    Un syrphe avec des taches triangulaires noires  sur le dos.

    L'adulte butine les fleurs.

    La larve se nourrit de pucerons. (Aphidiphage).

    Les yeux se touchent chez le mâle et sont écartés chez la femelle.

    Cette espèce n'est pas commune.

     

     29 juin 2012. Mâle.

    Syrphidae à identifier. 

    Syrphidae à identifier.

    Syrphidae à identifier.

    Syrphidae à identifier.

     

      Retour à la liste des diptères.

     

     


    votre commentaire
  • Dina punctata ssp. punctata.  Famille des Erpobdellidae.                                                                    Sangsue. Dina punctata.                                                                                       

    La sangsue est une Annélide aquatique.  Elle a deux cœurs  et respire par la peau.

    Elle possède une ventouse à chaque extrémité du corps : l’une sert à la fixation, l’autre lui permet de se nourrir.

    Celle-ci n'est pas hématophage, mais prédatrice :  elle se nourrit de vers, de larves aquatiques qu'elle va attraper en chassant à l'affût.

    Elle est hermaphrodite.

    Quand on la décolle, elle se déplace rapidement par ondulations  pour retrouver un appui. 

     

    Je trouve les sangsues dans ma réserve d'eau d'arrosage provenant d'un  ruisseau.

    -------------------

    Dina punctata ssp. punctata.

    Identification confirmée par Benoît Lecaplain.

    Il s'agit de la première donnée de cette sous espèce pour le Grand Ouest tout Nord de la France.

     

     4 février 2017. Autre sangsue.
    Celle-ci n'était pas dans la rivière, mais sous une pierre. Zone humide. Même espèce ?

    Sangsue. Dina punctata. 

    4 mai 2016. Dina punctata ssp. punctata.

    Sangsue. Dina punctata.

     

    28 juin 2015. Dina punctata ssp. punctata.

    Sangsue.

    25 avril 2015.  Dina punctata ssp. punctata.

    Dessus. (Clic gauche pour agrandir l'image).

    Sangsue.

    Dessous.

    Sangsue.

    Sangsue.

     14 avril 2015. Dessus-dessous. Dina punctata ssp. punctata.

    Sangsue.

    Sangsue.

    Difficile de donner la taille : elle s'étire, puis se contracte. (en extension + de 60mm).

    Sangsue.

    Sangsue.

     2012.

    Sangsue. 

                                             Sangsue.                                           

     

    Sangsue.

     

     Sangsue.  Sangsue.

     

       Retour Autres insectes.

     

    Merci, Benoît,  pour l'identification et les explications.

     


    8 commentaires
  • Larve de zygoptère (demoiselle).                                                                                                                                                           Æschne bleue.


    Je l'ai trouvée dans ma réserve d'eau d'arrosage provenant d'un  ruisseau.

    Pour déterminer l'espèce, il faut examiner les lames caudales  et les articles des antennes, entre autres détails... 

     

     14 avril 2015. 

    Petite nymphe au corps de feu.    

     Larve de zygoptère. 

     Larve de zygoptère. 

     Larve de zygoptère.

     

     

     Retour menu

     

    Merci Yaouenn.


    votre commentaire
  • Balanin des glands - Curculio glandium- Famille des curculionidae.                                                                                   insecte coleoptere020

    = Balaninus glandium.

     

    C'est un charançon avec un très long rostre - plus long chez la femelle que chez le mâle.

    Les antennes coudées sont insérées dans le tiers antérieur du rostre chez la femelle. Le rostre est deux fois plus long que chez le mâle.

    . Curculio glandium n'a pas de "crinière" sur la partie apicale de la suture des élytres. (contrairement à Curculio nucum).

    . Il a une "dent" sur le fémur.

    . Le rostre et les pattes sont rougeâtres. 

     

    La larve se développe dans les glands.

     

    18 octobre 2016.  Mâle. 

    balanin

     

    balanin

     (Clic gauche pour agrandir les images)

    balanin

     10 avril 2015. Femelle. Taille : 7mm  (sans le rostre).

    Curculio glandium 

    La forme  et la pilosité des articles antennaires aident à l'identification.  Funicules plus longs que larges.

    Curculio glandium 

    Une dent sur le fémur postérieur.

    Curculio glandium

    Et voici le dessous. 

    Curculio glandium 

    10 septembre 2013. balanin des glands - Curculio glandum.

    Charançons.

    Charançons.

    29 septembre 2013. 

    Balanins.

     

    2 septembre 2013. Remarquez ses différentes postures à l'approche de l'appareil photo.Charançons.

    Charançons.

    Charançons.

    Charançons.

     

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

    Merci, Yann.

    Merci Michaël.

     


    votre commentaire
  • Onthophagus coenobita  -  Famille des Scarabaeidae.                                                                                                                 insecte coleoptere020

     

    Les onthophages sont des insectes coprophages qui se nourrissent d'excréments des herbivores. 

    Les femelles creusent des galeries sous les bouses pour y déposer leurs oeufs.  (Paracoprides).

     

    J'ai trouvé ce bousier au jardin où il se noyait dans un récipient rempli d'eau.  
    Coprophage ? Il n'y a pourtant pas de pâturage aux alentours.

    C'est une femelle car elle n'a pas de corne céphalique.

    Pronotum aux reflets cuivreux, peu de taches sur les élytres.

    Taille 9mm. 

    10 avril 2015.  Femelle.   

    Onthophagus.

    Onthophagus.

    Onthophagus.

     

    Cet Onthophage  était sur les fleurs d'un genêt. Il s'est d'abord laissé tomber, mais bien vite s'est mis à marcher
    et s'est envolé. (Très rapide, il vole très bien).

     24 avril 2012. Ce scarabée  avec une corne céphalique est un mâle.

    Onthophagus.

    Onthophagus. 

    Clic gauche pour agrandir l'image et voir la corne céphalique du mâle.

    Onthophagus.

     

     Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     


    votre commentaire
  • Syromastus rhombeus - Famille des Coreidae.                                                                                                   Arma custos.  

     

     

     

     Taille : 11mm.

     

    6 mai 2016.  Un couple sur les orties.

    Syromastus rhombeus.  

      A ne pas confondre avec Coreus marginatus, à gauche.

    Syromastus rhombeus.  

    12 mai 2015.

    Syromastus rhombeus.

    4 mai 2014. 

    Syromastus rhombeus.  

    4 mai 2014. Couple Syromastus rhombeus.
    (L'araignée : une femelle d'Heliophanus).

    IciSyromastus rhombeus

    Syromastus rhombeus

    Syromastus rhombeus

     

     Retour à la liste des punaises.  

     

    Merci, Maël et JP. 

     


    votre commentaire
  •  

    Criocère du lysCrioceris Lilii -  Famille des  Chrysomelidae.                                                                                              insecte coleoptere020

     = Lilioceris lilii.

    Malgré sa petite taille, on remarque facilement le criocère du lys, avec sa belle couleur rouge vermillon.

    Larves et adultes dévorent  les feuillages des lys, fritillaires... (famille des Liliacées).

    Si vous essayez de l'attraper, il se laisse tomber par terre.

    Les oeufs, de la même couleur que l'adulte, sont pondus en rang au revers des feuilles, et les larves sont
    protégées par leurs excréments.

    L'adulte mesure 8mm.

     

    Premiers criocères le  8 avril 2015. - 12 avril 2019.

     

    18 juin 2017. Larve. (après un petit nettoyage).

    Crioceris Lilii.

    20 mai 2015. 

    Criocère du lys. 

    Criocère du lys.

    28 juin 2014. Des crottes ? Oui, mais encore...

    Criocère du lys.

    28 juin 2014.  Les larves du criocère, bien cachées par leurs excréments, grignotent les lys, et elles ont de l'appétit !

    Criocère du lys. 

    28 juin 2014.  Une petite toilette,  et on découvre les larves. A gauche, un adulte.

    Criocère du lys. 

    Criocère du lys.

     17 octobre 2013. Toujours présent , cette fois sur l'Hellébore.

    Criocère du lys.

     21 Avril 2013.

    Criocère du lys.

     2012

    Criocère du lys = Crioceris lilii.

    Criocère du lys.

    Criocère du lys.

    Criocère du lys.

     

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.


    5 commentaires
  • Rhagie inquisitrice - Rhagium inquisitor. Famille des Cerambycidae. Lepturinae.                                            insecte coleoptere020                                                                  


    Capricorne trouvé sous une écorce de sapin mort, dans le bois où il hivernait.  
    Sous cette même écorce il y avait également  une larve (saproxylophage).

     

    Rhagium inquisitor a une pubescence  légèrement rosée. Il est nettement plus petit que Rhagium sycophanta.

    Il a trois côtes longitudinales  bien visibles sur les élytres.

    (A ne pas confondre avec Rhagium mordax, plus rare, et qui  a une bande noire entourée de deux bandes jaunes sur les élytres).

     

    Taille  de l'adulte : 13mm mesuré.

     

    27 février 2016.

    Rhagium inquisitor. 

    Rhagium inquisitor.

    Rhagium inquisitor.

    Rhagium inquisitor. 

     4 avril 2015.

    Rhagium inquisitor.

    Rhagium inquisitor.

    Rhagium inquisitor.

    Rhagium inquisitor. 

    La larve, sous la même écorce.

    Rhagium inquisitor. 

    Rhagium mordax.

     

     Retour vers le menu  Coleoptères divers

     

     

     


    votre commentaire
  • Rhagie sycophante - Rhagium sycophanta - Famille des Cerambycidae.                                                        insecte coleoptere020

    = Harpium sycophanta.

    Coléoptère trouvé sur un tas de bois de chêne prévu pour le chauffage. 

    La larve de ce  longicorne (capricorne) est phytophage : elle  se développe sous l'écorce du bois
    mort pendant deux ans, puis se confectionne une  logette  pour la nymphose.

    L'adulte sort au printemps, il vole très bien : on peut le voir sur les fleurs (sureau) à la recherche de pollen.

    Le mâle a  la  tête plus large,  les antennes plus longues,  et les tarses plus élargis que la femelle.

    Mesuré ici  : 28mm. 

     

    26 avril 2014. 

    Rhagie sycophante.

    Fortes mandibules.

    Rhagie sycophante.

    Etat cataleptique : Quand il se sent en danger, le Rhagium se laisse tomber sur le dos, il  "fait le mort".

    Rhagium sycophanta. 

    Rhagie sycophante.

     

     

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires