• Henia (Chaetechelyne) vesuviana. Famille des Dignathodontidae.                                                               Henia vesuviana    ?

    Ordre des Geophilomorpha.

    Le nombre de paires de pattes des géophilomorphes est toujours impair.
    Les Dignathodontidae possèdent plus de 60 paires de pattes. 

    Il n’y a qu’une seule espèce de cette famille dans le Nord de la France.

    C'est un myriapode de grande taille, avec une seule paire de pattes par anneau = Chilopode.

    Prédateur carnivore, sur le premier segment il a des crochets à venin pour capturer ses proies = Forcipules.

    Il était sous une pierre, en zone humide. Très calme, il se tient enroulé, à l'envers au repos, ne semble pas  agressif 
    et ne cherche pas à s'enfuir.

    . Cette espèce est dotée de 63 à 79 paires de pattes*. Ici j'en compte 73. 

    . Deux bandes longitudinales foncées,  séparées par une  fine bande dorso-médiane claire. 

    . Sur la face ventrale on peut voir la forme sub-carrée des champs poreux, ce qui  permet l'identification de l'espèce.

    Les pattes terminales sont  épaissies chez les mâles et grêles chez les femelles.

     

    21 mars 2020. Femelle.

     

     

     

    Gros plan sur les champs poreux sternaux.

    Henia vesuviana. 

    La tête.

    Henia vesuviana.

    Merci, Jacques.            

     Retour Autres insectes

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Amphipodes - Famille des Niphargidae.                                                                                      Amphipodes.

     

     

    Ces petits crustacés  amphipodes vivent dans les eaux souterraines, les milieux cavernicoles, les grottes, les puits, les fontaines...
    Ils ne supportent pas la lumière (= lucifuges).  Ils n'ont pas d'yeux (= anophtalmiques).

    Ceux-ci étaient dans un fossé inondé,  au bord d'un sentier forestier.  
    Avec les fortes pluies de cet hiver, ils sont remontés à l'occasion d'une résurgence d'une nappe phréatique.

    Le corps est arqué et comprimé latéralement et rappelle les gammares. Il nage sur le côté.

    . 7 segments pour le thorax, avec une paire de pattes  par segment. 
      Le deux premières paires sont dirigées vers l’avant,  les autres vers l'arrière. 

    . 6 segments pour l'abdomen, portant chacun un appendice.

    Taille : environ 6mm.

     

     

    25 février 2020.

     Amphipodes.

     

     Amphipodes.

     

     Amphipodes. 

    Merci, Yann.

    Retour Autres insectes


    votre commentaire
  • Philopotamus montanus montanus.   Famille des  Philopotamidae.                                                                  Trichoptères adultes.

     

     

    Un petit trichoptère adulte aux ailes marbrées, trouvé sous un vieux morceau de polystyrène emporté par le courant
    et rejeté sur le bord de la rivière en crue.
     

    La  larve, campodéiforme, se développe  dans l'eau des rivières et des ruisseaux. Elle est jaune, avec une tête orange.    
    Larve libre, elle n'a pas de fourreau, et pour s'alimenter elle construit un filet pour capturer ses proies et le plancton de la rivière.

     18 février 2020.

    Philopotamus montanus.

     

    Philopotamus montanus.

     

    Philopotamus montanus.  

    Je les vois régulièrement sur les plantes au bord du ruisseau.
    1er mai 2019.
     

    Philopotamus montanus.

    25 février 2015. 

    Trichoptères adultes.

    14 avril 2014.

    Trichoptères adultes.

    30 mars 2014. Nombreux trichoptères de cette espèce au-dessus d'un ancien lavoir. 

    Trichoptères adultes.

     Février 2017.

    Philopotamus montanus.  

    11 septembre 2012. (photo également  le 13 juillet 2012).

    Trichoptère à fourreau. La larve. 

     Merci, Yann.

    La  larve, (30 avril 2015.)

     Retour Autres insectes.

     


    votre commentaire
  •  Hoplothrips sp.   Famille des Phlaeothripidae.                                                                                             Hoplothrips sp.

    Ordre des thysanoptères.

     

    Que peut-on trouver sur une branche couverte de mousse, sortie d'un fossé inondé en bordure d'une allée, dans la forêt ?

    Sous l'écorce pullulent des petites bestioles : ce sont des larves de Thrips. 

    La plupart des Thrips vivent sur les plantes, mais les Phlaeothripidae se nourrissent de champignons.  

     

     

    24 février 2020. 

     Hoplothrips sp.

     

     Hoplothrips sp.  

     

     Hoplothrips sp.

     

     Hoplothrips sp.

     

     Hoplothrips sp.

     Merci, Yann.

    Retour Autres insectes

     


    votre commentaire
  •  Glyphotaelius pellucidus. Famille des Limnephilidae. Limnephilinae.                          Siphonoperla torrentium.

    .

    Ce trichoptère est identifiable sur photo, par la forme de ses ailes.

    Au début du mois d'octobre, la femelle dépose ses œufs, enveloppés d'une masse gélatineuse, sur les plantes au bord de l'eau. 

    Les larves apparaissent une dizaine de jours plus tard. Elle commencent à se développer dans cette enveloppe, en s'agglutinant
    petit à petit au fond de leur "poche" pendant environ trois semaines.  A l'occasion d'une forte pluie,  elles se laissent alors tomber
    pour aller rejoindre une flaque d'eau.

    La larve est aquatique et se développe dans les mares ou les fossés  inondés, en bordure de forêt : il lui faut un dépôt
    de feuilles mortes plus ou moins décomposées pour confectionner son fourreau et pour se nourrir, car elle est phytophage.
    Elle mue de 5 à 7 fois. La nymphose a lieu dans l'étui. Seul l'imago a une vie aérienne.

    Comment reconnaître l'adulte ?

    . Une échancrure sur le bord distal de l'aile antérieure est caractéristique de l'espèce. 

    .  Le tibia antérieur n'a jamais plus d'un éperon.

    . D'après les matériaux utilisés pour  construire le fourreau.

    Le dessous  est généralement vert.

    Deux générations dans l'année : une au printemps et une en automne.

    Taille : ~ 19 mm.

     

    3 mai 2019.

    Glyphotaelius pellucidus.

    5 mai 2016.

    Glyphotaelius pellucidus.

     

    Glyphotaelius pellucidus.

     

    Glyphotaelius pellucidus. 

    Merci, Yann. 

    Retour Autres insectes

     


    votre commentaire
  •  Halesus radiatus-Halesus digitatus. Famille des Limnephilidae.  Limnephilinae.                                                 Siphonoperla torrentium.

     

     

    Tricoptères d'automne de grande taille, observés en Octobre et Novembre en zone humide.

    La larve est aquatique et  vit dans la rivière, dans un fourreau de débris végétaux, de brindilles.

    Le dessin bien marqué des ailes donne le genre Halesus.

    Il est impossible de séparer les espèces Halesus sans examen des pièces génitales.   

    Ils sont attirés par la lumière. 

    Taille : ~ 20 mm.

     

    8 novembre 2018.

     

    20 octobre 2018.

    Halesus radiatus/digitatus.

    22 octobre 2017.

    Halesus sp.

    Halesus sp.

    6 octobre 2014.

    Trichoptères adultes.

    23 octobre 2012. 

    Halesus radiatus/digitatus.

    7 octobre 2012.

    Halesus radiatus/digitatus.

    Merci, Yann. 

     Retour Autres insectes 

     


    votre commentaire
  • Siphonoperla torrentium. Famille des Chloroperlidae.                                                                           Siphonoperla torrentium.

     Ordre de Plécoptères.

     

    Petit plécoptère trouvé sur les plantes au bord du ruisseau : l'adulte est un insecte ailé, il se nourrit de pollen.

    Les larves sont aquatiques et vivent de petits insectes, d'algues, dans les eaux fraîches et oxygénées.
    Elles sont donc un bon indicateur de la qualité  de l'eau.

    Il existe deux espèces de Chloroperlidae en Bretagne ; Siphonoperla torrentium  est la plus commune*.

    . 2 cerques dépassent l'extrémité des ailes.

     Taille : 8mm.

     

     6 mai 2019.

     

     

     

    Siphonoperla torrentium.  

    Dessous.

    Siphonoperla torrentium.  

    * L'autre espèce, Chloroperla tripunctata,  n'est pas présente dans le Morbihan semble t-il.   Merci,  Michel.

     

     

     Retour Autres insectes 

     

     


    votre commentaire
  • Larve d'Ephémère, Genre Cléon.  Famille des Baetiae.                                                                                         Pteroxanium kelloggi.    

    Ordre des Ephemeroptera.

    Cloeon dipterum ?  Cleon simile ?  Espèce à confirmer.

    Une petite larve aquatique  de forme allongée, avec trois cerques et de  longues antennes.

    . bande sombre sur les cerques pourvus de soies.  12 segments avant cette bande sombre.

    . 7 paires de trachéobranchies lamellaires latérales doubles. 

     Taille : 10mm.

    Les adultes volent. Ils ont une durée de vie très courte,  juste le temps de se reproduire.

     

     22 avril 2019.

    Ephemere.

    Pour la taille, les branchies.

    Ephemere. 

     

    Ephemere.

     

    Merci Michel.

    Retour Autres insectes

     

     


    votre commentaire
  •  Thrips des serres - Heliothrips haemorrhoidalis. Famille des Thripidae.                                                  Pteroxanium kelloggi.    

    Ordre des Thysanoptères.  

     

    Les thrips sont des insectes phytophages, piqueurs-suceurs. Ils peuvent provoquer des dégâts sur les plantes.

    Ceux-ci  vivent sous les feuilles de la fougère  Asplenium scolopendrium,  qui pousse contre un talus en terrain humide. 

    Reproduction par parthénogenèse ; les mâles sont rares. 

    . Antennes courtes.

    . Ailes étroites et plumeuses. 

    Taille : 1,5mm.    

    8 novembre 2018.

    Mineuse

     

    Mineuse

    Sur du papier millimétré, pour  donner la taille de l'insecte.

    Mineuse

     Les piqûres provoquent la décoloration des feuilles.

    Mineuse

     

    Mineuse 

    Adultes + une larve. 

    Heliothrips haemorrhoidalis.

     

     

    Merci, Yann. 

    Retour Autres insectes


    votre commentaire
  • Pteroxanium kelloggi -  Famille des  Lepidopsocidae.                                                                              Pteroxanium kelloggi.                                                                                                                                                                          
    Ordre des Psocodea. (Psocoptères). Sous-ordre des Trogiomorpha.

     

     

    En compagnie de l'Epeire des fissures et de quelques cloportes,  il était sous l'écorce d'un prunier mort,
    tombé  au sol et couvert de lichen.  Je l'ai vu se nourrir de ce lichen : Parmotrema perlatum.

    L'insecte fait des petits bonds  puis reste immobile un instant avant de se  cacher de la lumière.

     

    . Le corps est  couvert d'écailles, comme les papillons, d'où le nom de famille "Lepido"...

    . Forme brachiptère : ailes courtes,  qui recouvrent la moitié de l'abdomen, avec la pointe  sombre.

    . Tête triangulaire, avec de gros yeux verts traversés d'une ligne sombre.

    . Antennes longues, filiformes. (30 articles).

    Cette famille compte 5 genres en Europe et chaque genre ne comprend qu'une seule espèce (monospécifique)*.

    Pteroxanium kelloggi  est le seul représentant de la famille en France. 

     ~ 3mm.

    Rare,  ou en tout cas très peu observé. 

    4 novembre 2018.

    Pteroxanium kelloggi.    

     

    Sous l'écorce.

      

    Pteroxanium kelloggi.    

     

    Sous l'écorce. 

    Lichen dont se nourrit Pteroxanium kelloggi,
    qui pousse sur les branches mortes d'un prunier Reine-Claude :
     
    Parmotrema perlatum. 

    Pteroxanium kelloggi.

     

    * d'après Fauna Europea.
      Merci, Yann.

    Retour Autres insectes

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique