• Bombylius venosus. Famille  des  Bombyliidae. Bombyliinae.                                                                                              Eustalomyia hilaris.           

    Un bombyle au repos,  posé sur une fleur de pissenlit en terrain humide. 

     

    Comment reconnaître l'espèce ? 

    . Ailes hyalines.

    . Soies noires sur le thorax,  juste devant l'aile.

    . Poils noirs derrière la tête.

    . Haltères  noires. 

    Taille : 12mm pour celui-ci.

     

    9 mai 2015.

    Bombylius venosus. 

    Bombylius venosus. 

    Bombylius venosus.

     

     Retour à la liste des diptères.

     

     

    Merci à Pierre-Yves  Gloaguen pour l'identification. 

      

     

     


    2 commentaires
  • Meliscaeva cinctella.  Famille des Syrphidae.                                                                                                                        Eustalomyia hilaris.               

     

    Un syrphe avec des taches triangulaires noires  sur le dos.

    L'adulte butine les fleurs.

    La larve se nourrit de pucerons. (Aphidiphage).

    Les yeux se touchent chez le mâle et sont écartés chez la femelle.

    Cette espèce n'est pas commune.

     

     29 juin 2012. Mâle.

    Syrphidae à identifier. 

    Syrphidae à identifier.

    Syrphidae à identifier.

    Syrphidae à identifier.

     

      Retour à la liste des diptères.

     

     


    votre commentaire
  • Helophilus trivittatus. Famille des Syrphidae. Eristalinae.                                                                                                    Eustalomyia hilaris.    

    = Hélophile à bandes grises. 

     

    Joli syrphe,  avec des bandes jaunes et noires sur le thorax.  Comme tous les syrphes, il est inoffensif.

    La larve  aquatique  est saprophage et se développe dans les  eaux souillées (égouts, purin, fosses).  
    C’est un asticot avec un long appendice qui lui permet de respirer. On le surnomme  « queue de rat ». 

    Comment le reconnaître ?

    Bande faciale jaune.

    Tarses 2 jaunes.  

    Fémurs 3 noirs. 

     

    Helophilus trivittatus.

    Hélophile suspendu.

    17 septembre 2012. Helophilus trivittatus. 

    Helophilus trivittatus.

                            

     

    Comment reconnaître les Helophilus si on ne voit pas les pattes  ?

    1)
    - Les deux zones jaunes latérales atteignent la marge postérieure du tergite 2 sans être coupées par la tache noire (seulement chez le mâle). Tergite 4 sans tache blanche nette mais avec des zones latérales confluentes légèrement éclaircies (marron)(chez les deux sexes) =>H. hybridus
    - La zone noire centrale du tergite 2 reborde complètement ou en grande partie la marge postérieure. Taches blanches confluentes sur le tergite 4 => 2
    2) 
    - Tergite 4 à taches blanches nettement séparées au milieu du tergite par la zone noire => H. pendulus
    - Tergite 4 à taches blanches confluentes ou séparées par un trait noir très fin, forment un W blanc => H. trivittatus

    Comment reconnaître le sexe  ?
    - La partie antérieure de la tache noire du 3ème tergite est réduite en largeur et de forme rectangulaire => mâle
    - La partie antérieure de la tache noire du 3ème tergite est évasée vers les bords latéraux (comme la partie postérieure) => femelle

    Merci beaucoup à P-Y Gloaguen pour  toutes les explications reportées ci-dessus,
    et pour les flèches ci-dessous.

     

    Helophilus trivittatus.   Femelle.

    Helophilus trivittatus.

     

     

     

     Retour à la liste des diptères.

    Merci à Pierre-Yves et à Marc.

     


    votre commentaire
  • Choerades sp. Famille des Asilidae.                                                                                                                                            Eustalomyia hilaris.            

    Choerades femorata ou Choerades marginata.

    Un diptère prédateur, avec la trompe pointée en avant.

    Les fémurs sont renflés.

    Vu sur les ronces, au soleil.

    16 Juin 2012.

    Choerades femorata

    Choerades femorata

     

     

    Retour à la liste des diptères.

     

     

     


    votre commentaire
  • Syritte piaulante - Syritta pipiens. Famille des Syrphidae.                                                                                               Eustalomyia hilaris.              

     

     Syrphe aux fémurs postérieurs enflés et tibias arqués.

    La larve "queue de rat" se nourrit de matières organiques en décomposition.

    L'adulte butine les fleurs.

    Les yeux se touchent chez les mâles  et sont espacés chez les femelles. 

     

    Taille 8mm.

      19 mai 2015.  Femelle.


    16 septembre 2013.  Mâle.

    Syritta pipiens.

    Syritta pipiens.

    10 octobre 2012. Syritta pipiens.

    Syritta pipiens. 

    Syritta pipiens.

     

     Retour à la liste des diptères.

     

     


    votre commentaire
  • Cheilosia chrysocoma - Famille des Syrphidae.                                                                                                                         Eustalomyia hilaris.   

     

    Cet insecte  imite le bourdon, mais il est inoffensif comme tous les autres syrphes.

     La larve est phytophage et vivrait sur l' Angélique des bois (Angelica sylvestris).

     Chez cette espèce, le troisième article antennaire est roux.

     

     16 mai 2013.  Mâle.

    CHEILOSA

    CHEILOSA

    CHEILOSA

     1er mai 2012

    Cheilosia chrysocoma

     

     Retour liste diptères.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Brachypalpoides lentus. Famille des Syrphidae,  Eristalinae.                                                                                              Eustalomyia hilaris.      

     

    Syrphe à l'abdomen rouge,  avec le dernier segment noir.

    Tête, thorax et pattes noirs.

    Fémurs postérieurs renflés, et tibias tordus  lui donnent  une allure de Xylote,  genre proche,
    avec lequel je l'avais confondu.

    Vu sur  les liserons  en zone humide.

    Les yeux se touchent chez les mâles  et sont espacés chez les femelles. 

    Les larves se développent  dans le bois en décomposition. 

    Brachypalpoides lentus est une espèce peu observée en Bretagne.

     

     22 mai 2012. 

    Brachypalpoides.

    Merci Yann et Maël.  

     Retour à la liste des diptères.

     

     


    votre commentaire
  • Xylota -  Famille des Syrphidae. Eristalinae.                                                                                                                   Eustalomyia hilaris.           

     

    Les yeux se touchent chez les mâles  et sont espacés chez les femelles. 

    Derniers tergites dorés : Xylota  sylvarum et Xylota xanthocnema. 

    Comment reconnaître l'espèce ?

    . Partie apicale du tibia postérieur noire =  Xylota sylvarum.

    . Tibia entièrement jaune =  Xylota xanthocnema.

    Les larves "queue de rat" se nourrissent de matières  en décomposition. (Saprophages).

     

     

    24 août 2012.  Mâle.   Xylota xanthocnema.

    Xylote indolente.

     1er septembre 2012.  Xylota  sylvarum.

    Xylote indolente.

    31 août 2012.  Xylota xanthocnema.

    Xylota sylvarum.

     31 août 2012. Xylota xanthocnema.

    Xylota sylvarum. 

    31 août 2012. Xylota xanthocnema.

    Xylota sylvarum. 

    Merci, Yann. 

     Retour à la liste des diptères. 

     

     


    votre commentaire
  • Xylote indolente -Xylota segnis- Famille des syrphidae.                                                                                                      Eustalomyia hilaris.            

     

    Syrphe avec de longues épines noires  sous les fémurs  postérieurs ;  tibias arqués et annelés de noir.

    L'adulte se pose toujours au soleil,  sur les feuilles de liserons, orties, eupatoires  etc... en terrain humide.

    Les larves se développent  dans le bois en décomposition.  

    Les yeux se touchent chez les mâles  et sont espacés chez les femelles. 

     

     

     25 mai 2013.  Mâle.

    Xylote indolente.

    14 octobre 2013. Femelle.

    Xylote indolente.

      8 juin 2012. Xylota segnis. Mâle.

    Xylota segnis.

    26 juin 2012. Xylota segnis  : tergites 2 et 3 orangés. 

    Xylota segnis.

    16 juillet 2012  Xylota segnis.  Femelle.

    Xylota segnis.

    12 août 2012.

    Xylota segnis. 

     30 août 2012.

    Xylote indolente. 

    12 septembre 2012. Xylota segnis.

    Xylota segnis.

    Merci Yann, Maël. 12 sept 2012. - 14 octobre 2013.

     Retour à la liste des diptères.

     

     

     


    votre commentaire
  • Scaëva selenitica.  Famille des Syrphidae. Syrphinae.                                                                                                              Eustalomyia hilaris.   

     

     

    Ce syrphe ressemble à Scaëva Pyrastri, mais ici les bandes sont d'un jaune pâle et leur inclinaison n'est pas la même.

    La femelle pond sur les plantes couvertes de pucerons,  car ses larves s'en nourrissent (elles sont aphidiphages).

    Les yeux (velus) se  touchent chez le mâle et sont écartés chez la femelle.

     

     ...Confusion possible avec Scaeva dignota... 

    14 mai 2014.  Femelle.

    Syrphe selenetica.

    Scaëva selenetica.

    Scaëva selenetica.

     

     Retour à la liste des diptères.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique