• Lagria.

      Lagria hirta - Lagria atripes.  Famille des Tenebrionidae.  Lagriinae.                                                insecte coleoptere020

                                                                                                                                  

     Lagria hirta et Lagria atripes  adultes sont  très semblables et communs dans toute la France*.

    L'adulte vit sur les feuilles et les fleurs. La larve  se nourrit de végétaux  en décomposition.

     -o-o-o-o-o-

    Cette larve était sur un talus en bordure d'un bois, dans la litière, sur une feuille de hêtre.

    Elle n'a que  trois paires de pattes  (pas de fausses pattes), ce qui la différencie de la chenille de lépidoptère.

    . le dernier segment abdominal en forme d'aiguillon est caractéristique de la larve Lagria hirta.

     

    Je tente l'élevage  :  je mets dans le bac  une poignée de feuilles mortes bien humides, 

    et j'ajoute en surface deux petites branches couvertes de lichen. 

    Elevage réussi : émergence  le 7 mai 2018.  (Voir la page de bas en haut).

     

    -o-o-o-o-o-

    20 juin 2019.  Parasites ?

    Lagria sp.

    31 mai 2019. Jeunes larves,  sur la fougère scolopendre.

    Lagria hirta.

    Lagria hirta.

     30 Août 2018. 

    Lagria hirta.

    Lagria sp.

    9 mai 2018.

    Lagria hirta.

    7 mai 2018. Voici l'imago, encore tout pâle.

    Lagria hirta.

    2 mai 2018. Deuxième nymphe, plus grande.

    Lagria hirta.

    Lagria hirta.

    30 avril 2018. Voici la première nymphe.

    Lagria hirta.

    13 avril 2018. Deuxième larve, sous une pierre cette fois, près d'un bois.

    Lagria hirta.

    19 mars 2018.

    Lagria hirta.

      Clic gauche pour agrandir les images. 

    Lagria hirta.

    14 mars 2018. Première larve trouvée sur une feuille  de hêtre, sur un talus.

      

     

    Chenille mars. 

    Lagria hirta.

    14 mars 2018. Elle se met en boule pour se protéger.  

    Chenille mars. 

     17 août 2016. Un adulte. Taille : 9mm.  Il est attiré par la lumière. 
    Le critère du dernier article des antennes + long = Lagria  Hirta n'est valable que pour les mâles  (yeux très rapprochés).

    Lagria hirta.

    Merci à Yann pour l'identification des larves.   

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

    Merci à Bernard et

    *Merci à  Henri Griffon pour l'adulte.  Voici ses explications :

    - Lhirta : épipleures de l'élytre au niveau du quatrième sternite abdominal plus étroites que le tibia postérieur - vertex fortement ponctué - prothorax femelle avec
    une ligne lisse au milieu mais fortement ponctué sur les côtés - écusson brun (bon caractère si le pronotum est franchement noir) - 7 à 10 mm
    - L. atripes : épipleures de l'élytre au niveau du quatrième sternite abdominal aussi larges que le tibia postérieur - vertex finement ponctué - prothorax femelle avec une large ligne lisse au milieu mais finement ponctué sur les côtés - écusson noir (sauf individus immatures) - 10 à 12 mm - parfois pronotum entièrement lisse.

     

     

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :