• Grande sauterelle verte  - Tettigonia viridissima - Famille des Tettigoniidae.                                         Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    . Très longues ailes (tegmina).

     

     La grande sauterelle verte se reconnaît à sa couleur, sa taille, ses très longues et fines antennes qui peuvent
    atteindre parfois jusqu’à trois fois la longueur de son corps.


    Le mâle stridule en frottant les ailes l’une contre l’autre.
    Le bruit qu’il émet est destiné à attirer l’attention de la femelle. 

    Ses tympans sont situés sur ses pattes antérieures.
    Quand elle est posée,  elle agite ses pattes de devant  pour mieux saisir d'où vient le bruit.

    La sauterelle est un grand consommateur d'insectes : chenilles, papillons... 
    Elle aime les fruits, et grignote aussi les feuilles et les fleurs.
     

     

     15 mai 2017.

    Tettigonia viridissima.

    19 avril 2016. Première "grande" sauterelle verte. ~ 5mm.

    Tettigonia viridissima. 

     25 juillet 2015. Femelle adulte avec un long oviscapte. 

    Grande Sauterelle Verte.

    Grande Sauterelle Verte.

    Grande Sauterelle Verte.

     28 juin 2014.

    Grande Sauterelle Verte.

     25 juin 2014.

    Grande Sauterelle Verte. 

    10 Septembre 2013. Une femelle.

    Grande Sauterelle Verte.

     27 Août 2013. Une femelle.

    Grande Sauterelle Verte.

     20 juillet 2013. Un mâle. 

    Sauterelle à définir

     16 Juin 2013. 10mm.

    Grande Sauterelle Verte.

     6 mai 2013. Première Tettigonia viridissima . larve. Taille : 6mm.

    Grande Sauterelle Verte. 

     

    J'ai sorti celle-ci des griffes du  chat. J'en profite pour vous montrer le dessous.

    Grande Sauterelle Verte.

    Grande Sauterelle Verte.

    Femelle trouvée morte, éventrée ;  on peut voir les oeufs qu'elle n'a pas eu le temps de pondre.

    Grande Sauterelle Verte.

     

    Retour Orthoptères.

     


    1 commentaire
  • Grillon des champs  - Gryllus campestris -  Famille des  Grillidae.                                                                         Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    Les tympans sont situés sur les pattes antérieures.

    Dimorphisme sexuel : quelques différences permettent de distinguer les mâles des femelles :

    Les mâles sont pourvus d'organes sonores situés à la base des élytres : au printemps ils stridulent (grésillent)
    pour attirer les femelles,  en frottant leurs ailes l'une contre l'autre, ce qui émet un son strident et répétitif.
    L'élytre droit recouvre toujours le gauche, qui porte la râpe stridulante ou archet.

    Les femelles sont plus grandes que les mâles. 

    . Les femelles ont un long  ovipositeur (oviscapte) ensiforme, pour déposer leurs œufs  un par un dans un sol..

    Après deux ou trois semaines, les jeunes émergent. 

    Le grillon est omnivore. Il se nourrit de feuilles, de racines,  de pucerons, de céréales.

    Il est très vif et difficile à observer : Il creuse un terrier où il s'empresse de se cacher s'il se sent menacé. 
    Le grillon ne vole pas.

    Les principaux ennemis du grillon sont les oiseaux. 

     

    28 mai 2018. Mâle.

    Gryllus campestris. 

     

    Gryllus campestris. 

     

    Gryllus campestris. 

     18 mai 2014. Femelle, sans doute attirée  par les chants des mâles, très nombreux mais difficiles à voir.

    Grillons des champs.

     

    Grillon des champs.

     

    Grillon des champs.

    16 octobre 2013. Juvénile.

    Grillons des champs.

     10 avril 2013.

    Grillons des champs.

    6 mars : premier grillon 2013. Jeune mâle.

    Grillons des champs.

                                                                                       

                                                                     

    Retour Orthoptères.

     

     


    votre commentaire
  • Conocéphale des roseaux - Conocephalus dorsalis - Famille des Tettigoniidae.                                        Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

     

     Une sauterelle aux ailes courtes, en terrain humide.

     

     

    Le 5 octobre 2013.  Conocéphalus dorsalis adulte femelle .

    Conocephalus

    Conocéphalus dorsalis. Femelle : oviscape long et arqué.

    Conocephalus

     

    24 Juillet 2013. Larve mâle de Conocephalus  fuscus ou Conocephalus dorsalis. 
    L'adulte permettra de trancher :  conocéphalus dorsalis  a les ailes courtes. Elles sont plus longues chez conocéphalus  fuscus.

    Vue ici en zone humide, plutôt Conocephalus dorsalis.

    Conocephalus

    Conocephalus

    Conocephalus

    Conocephalus 

     

     Retour Orthoptères.

     

     
    Merci, Michel.

     

     

     


    votre commentaire
  •  Decticelle carroyée  Platycleis tessellata.  Famille des Tettigoniidae.                                                                 Criquet ensanglanté.

    = Dectique marqueté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

     

     

    C'est une sauterelle de petite taille, avec

    . une bande sombre striée de barres obliques blanches sur les tegmina et
    . une bordure claire et fine sur le pronotum.  

    Ici c'est un mâle. L'oviscapte de la femelle est court, large et  recourbé vers le haut. 

     

    4 Août 2013. 

    Platycleis tessellata. 

    Platycleis tessellata.

    Platycleis tessellata.

     

     

      Retour Orthoptères.

     

     

    Merci, Michel, pour l'identification.

     

     


    votre commentaire
  • Decticelle  cendrée - Pholidoptera griseoaptera -  Famille des Tettigoniidae.                                                       Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    . Le ventre est jaune. 

    . Lobe latéral du pronotum sombre, bordé d'un trait fin de blanc.

     

    Cette sauterelle est  trapue,  brune.  La femelle est plus claire que le mâle. Son ovipositeur est recourbé vers le haut.    

    Les tegmina (ailes) sont très courts chez le mâle,  cachés  sous le pronotum chez la femelle.

    Les sauterelles  se nourrissent de végétaux, mais capturent aussi les petits insectes.

    Espèce commune.

    30 juillet 2018. Mâle.

    Pholidoptera griseoaptera.

    Première de l'année - 28 avril 2014.

    Decticelle cendrée. 

     18 octobre 2013. Mâles sur les ronces.

    Decticelle cendrée. 

    Decticelle cendrée.

    18 octobre 2013.  Femelles avec un long oviscapte recourbé vers le haut.

    Decticelle cendrée. 

    Decticelle cendrée. 

    19 Juillet 2013. Un mâle.

    Decticelle cendrée. 

     23 avril 2013. Première de l'année.  Juvénile.

    Decticelle cendrée. 

     Juvéniles.

    Decticelle cendrée.

     Mâle.

    Decticelle cendrée.

                                                    Decticelle cendrée.                                                 

    Femelle.

    Decticelle cendrée. 

     

     Retour Orthoptères.

     

     


    votre commentaire
  • Decticelle bariolée  - Roeseliana roeselii - Famille des Tettigoniidae.                                                                   Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps. 

    = Metrioptera  roeselii.

    Bicolorana roeselii

    La Decticelle bariolée est de couleur variable.

    . Le bord latéral du pronotum en forme de U est jaune ou vert fluo.  

    . Taches jaunes (ou vertes) à la base de l'abdomen.

    . En général, les ailes (tegmina) recouvrent  la moitié de l’abdomen, mais on peut  trouver des macroptères.

    L'ovipositeur de la femelle est coudé à la base.
    L'abdomen du mâle est terminé par des cerques dentés au 1/3 apical.

    Elle stridule en frottant les tegmina l'un contre l'autre.

    Les pattes  développées lui permettent de faire de longs sauts.

    Cette sauterelle  trapue fréquente lieux humides, les herbes hautes,  les friches et les bords de route.

    Taille :  environ 2omm.

    15 juillet 2015. Femelle. Celle-ci a de grandes ailes (macroptère).

    Decticelle bariolée.

     6 octobre 2014. Femelle.

    Decticelle bariolée.

    19 octobre 2013. Femelle.

    Decticelle bariolée.

    18 Août 2013.

    Decticelle bariolée.

    11 août 2013.

    Decticelle bariolée.

     5 Juillet 2013 . Femelle.

    Decticelle bariolée. 

    Decticelle bariolée.

    Decticelle bariolée.

     Vu le 2 juin 2013,  toute petite larve 
    Celle-ci du 16 juin,  un peu plus grande = 11mm.

    Decticelle bariolée.

    Decticelle bariolée.

    2012 - Adultes.  Femelles.

      Decticelle bariolée.

                      Decticelle bariolée.             

    Decticelle bariolée.

    Mâles : cerques dentés au 1/3 apical.

    MDecticelle bariolée.

    Decticelle bariolée.

    Decticelle bariolée.  

     Retour menu Orthoptères.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Grillon des bois - Nemobius sylvestris - Famille des  Grillidae.                                                                         Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    Les grillons sont omnivores.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    . Les femelles ont un long oviscapte pour pondre dans le sol.  

     Les mâles stridulent pour attirer les femelles. Leurs organes sonores sont situés à la base des élytres.

    . Un W blanc sur le front.

    . Tegmina courts.

    Petit grillon à la tête noire, aux élytres courts.  Ses pattes postérieures sont longues, adaptées au saut ; les tibias  sont épineux. 

    Photos 4 et 5 : Cette femelle s'est abritée pour l'hiver entre deux ardoises oubliées dehors ; l'espèce ne creuse pas de terrier mais
    se cache habituellement sous les feuilles.

    Taille : 12mm. (sans  la tarière).

     

     

    30 août 2018.

    Nemobius sylvestris.

    18 septembre 2016.

    Nemobius sylvestris.

    27 octobre 2015. Femelle.

    Grillon des bois.

     7 Août 2013. Mâle.

    Grillon des bois.

    Ici on peut voir la tarière, c'est donc une femelle.

    Grillon des bois.

    En compagnie d'un perce-oreilles.

    Grillon des bois.

     

     

    Retour Orthoptères.

      


    votre commentaire
  • Méconème tambourinaire - Meconema thalassinum - Famille des Tettigoniidae. Meconematinae.                   Criquet ensanglanté.

      = La Sauterelle des chênes.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    . Les ailes sont bien développées et couvrent tout l'abdomen (= macroptère).

     

    Cette petite sauterelle aux mœurs nocturnes vit dans les arbres, surtout le chêne.

    Le jour, elle se cache sous les feuilles ; Il faut donc secouer les branches pour pouvoir l'observer.

    Elle est appelée  Méconème tambourinaire car, pour  séduire la femelle, 
    le mâle tambourine sur les feuilles avec ses pattes postérieures. Il ne stridule pas.

    La femelle, grâce à son ovipositeur, pond dans les crevasses de l'écorce.

     (A ne pas confondre avec Meconema meridionale, le Meconème fragile, aux ailes atrophiées).

     

     17 août 2014. Femelle. Mesurée : 14mm (sans l'oviscape) et 31mm pour les antennes.

    Méconème tambourinaire.

     30 Juillet 2014.  Femelle ; elle s'était noyée. 

    Méconème tambourinaire. 

     4 septembre 2013.  Mâles repêchés également.

    Méconème tambourinaire. 

    23 Août 2013. Trouvé dans la maison, attiré par la lumière sans doute. Taille : 12mm.
    Les antennes sont très longues.  Les cerques du mâle sont également très longs.

    Méconème tambourinaire.

     2012. Mâles. Ici encore tombés dans l'eau, sous un chêne.

                                                                  Sauterelle des chênes.   Méconème tambourinaire.  Sauterelle des chênes.   Méconème tambourinaire.

    Sauterelle des chênes.   Méconème tambourinaire.

     

     17 juillet 2015.   Juvénile de Meconème dans un chêne.
    Il est difficile sur des immatures de différencier Meconoma thalassinum de Meconema merdionale.

     

    Meconema meridionale.

     

     

     Retour Orthoptères.

     

     

     

     Merci à  Michel, Jacques et Yann.


    1 commentaire
  • Sauterelle ponctuée - Leptophyes punctatissima -  Famille des Tettigoniidae. Phaneropterinae.                    Criquet ensanglanté.

    Ordre des Orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.

    . Les antennes  sont plus longues que le corps.

    .  Les tegmina* sont courts.

     . Une large bande longitudinale sombre sur l'abdomen du mâle.

    . Un large oviscape chez la femelle.

    Sauterelle verte de petite taille, elle est herbivore et passe inaperçue sur les feuillages verts.  
    Sur les fleurs, par contre, on remarque ses traces de grignotages et sur fond rouge on ne peut pas la rater...

    Les larves de leptophyes ponctuées sont ... ponctuées de petits points noirs sur le corps, et les articles des antennes sont
    noirs et blancs en alternance.

    13 octobre 2017. Mâle.

    Leptophyes punctatissima.

    14 juillet 2015. Juvénile.

    Leptophie ponctuée.

     2 juillet 2015.

    Leptophie ponctuée.

    26 août 2014. Mâle adulte.

    Leptophie ponctuée.

     25 mai 2014. Larve.

    Leptophie ponctuée.

    8 octobre 2013. Mâle adulte, avec les cerques recourbés vers l'intérieur.

    Leptophie ponctuée.

     20 Juillet 2013. Femelle.

    Leptophie ponctuée.

    19 juillet 2013. Larve.

    Leptophie ponctuée.  

    29 Juin 2013.

     Sauterelle ponctuée.

     Mâle adulte.

    Leptophie ponctuée.

    Leptophie ponctuée.

    Femelle, avec un large oviscape recourbé.

    Leptophie ponctuée.

        Mue de la sauterelle ici. 

    * Ailes  antérieures.

      Retour Orthoptères.

     

     

     


    votre commentaire
  • Courtilière - Gryllotalpa gryllotalpa - Famille des Gryllotalpidae.                                                                     Criquet ensanglanté.

     Ordre des orthoptères. Sous-ordre des Ensifères.  Ici les antennes sont courtes.


    taupe-grillon,  laboureuse... 

     

    La courtilière vit dans la terre où elle creuse des galeries avec ses pattes antérieures fouisseuses.
    Elle aime les sols meubles et humides et  se nourrit de  racines,
     tubercules,  vers de terre et diverses larves. 

    Cet insecte est capable de voler et de nager.

    Les mâles émettent des stridulations en frottant les élytres l'un contre l'autre. 
      

    Son mode de vie nocturne rend la courtillière très discrète.  Elle peut vivre deux ans. Autrefois assez commune,
    elle semble en régression.


    Son nom vient de "courtil", petit jardin.  

    Ce gros insecte  peut atteindre 50mm.

     

    Courtilière.

    Courtilière.

                              

    Courtilière.

     

     

    Courtilière.

      Retour Orthoptères.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique