• Psychoides verhuella.

    Psychoides verhuella. Famille des Tineidae.  Teichobeiinae.                                                                          Bombyx du chêne.

    Au revers des feuilles de la fougère  Asplenium scolopendrium, d'abord cachées sous les sores*, 
    les chenilles au premier stade minent la surface de la feuille, puis en grandissant elles se confectionnent 
    un fourreau recouvert de spores et  se déplacent alors sur la fougère pour se nourrir,  en restant sur la
    face inférieure du limbe.

    Description de la chenille :  tête et plaque prothoracique noires avec un fin sulcus médian**
    et plaque anale noire.

    L'adulte est un petit papillon noir qui vole en été.

    Taille de la chenille  : ~ 2mm.

    Espèce commune ? Peu observée en Bretagne.

    10 décembre 2018.

    Psychoides verhuella.

    Je gratte la surface : plusieurs  minuscules chenilles « nues » (premier stade)
    sont alignées  sous la rangée de sporanges.

    Psychoides verhuella.

    Psychoides verhuella. 

    Un étui mobile de spores : la chenille est à l'intérieur.

    Psychoides verhuella. 

    Je retire le  camouflage pour découvrir la petite chenille.

    Psychoides verhuella.

    La nymphose dans son étui ? 

    Psychoides verhuella.

    Sur une feuille de papier millimétré, pour la taille.

    Psychoides verhuella.

     

    Psychoides verhuella. 

    Ici on remarque des rangs complets dépourvus de spores, minés,
    et les petites chenilles, bien camouflées  se déplacent maintenant sur la feuille.

    Psychoides verhuella.

     

    * les sores sont les fructifications de la fougère, des  groupes de sporanges  : les bandes parallèles et obliques,  marron,  collées sous le limbe.

     ** Merci Vincent W.

    Retour au menu "Chenilles".   

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :