• Grammoptera ruficornis.  Famille des Cerambycidae.  Lepturinae.                                         insecte coleoptere020

     

     

    Petit capricorne (longicorne)  noir, brillant, à pilosité argentée.

    . Les  premiers articles des antennes sont roux, les suivants annelés roux et noirs.   

    . Pattes I   : rousses, avec une tache noire à l'apex des fémurs. 
      Les pattes II et III  : noires, avec la base des fémurs rousse.

    Ils étaient nombreux  sur les fleurs de genêts.

    La larve,  xylophage,  est un ver "accordéon" blanc,  qui vit dans les petites branches des feuillus.

     Espèce commune.

     6 mai 2019.

    Grammoptera ruficornis.

     

    Grammoptera ruficornis.

     

    Grammoptera ruficornis.

     

     Retour vers le menu  Coleoptères divers.


    votre commentaire
  • Larves de Calopterix. Famille des  Calopterygidae.                                                                                               Æschne bleue.

    Elles étaient sous les feuilles de cresson, dans un petit bassin alimenté par l'eau de la rivière. 

    . Trois lamelles caudales, la médiane est plus courte que les deux autres.

    . Le 1er article antennaire très long permet de reconnaître le genre. 

    Pour séparer Caloptérix splendens de Calopterix virgo, il faut vérifier la taille de la  protubérance entre les yeux : 

    Petite protubérance = Calopterix splendens.
    Protubérance nette = Calopterix virgo.*

    4 mai 2019.

    Larve Caloptérix.

    Protubérance entre les yeux.

    Larve Caloptérix.

     

    Larve de Calopterix.

    Pour la taille,  posé sur du papier millimétré. 

    Larve Caloptérix.

     

    Larve Caloptérix. 

    Autre petite larve, 15mm.

    Larve Caloptérix.

    Pour mieux estimer la taille : larve de Calopterix avec d'autres petites bêtes qui vivent aussi dans le  bassin.

    Larve Caloptérix.

    Adulte Ici.

    Merci, Jacques*.  

    Retour menu


    votre commentaire
  •  Miris striatus  - Famille des Miridae.  Mirinae.                                                                                               Arma custos.  

                                                                                                                                  

     

    Petite punaise à l’allure de fourmi, trouvée sur le laurier-tin. C’est une juvénile. 


    Les jeunes sont phytophages (bourgeons), le plus souvent sur le chêne, mais les adultes préfèrent les pucerons
    et autres petits insectes.

    L’adulte est rayée, avec le cunéus jaune-orangé,  sans pointe noire.

     . un anneau blanc sur les antennes.

    . Tête noire.

    19 mai 2019. Adulte.

    Miris striatus.

    8 mai 2019.  Juvénile.

    Miris striatus. 

     Antennes  à 4 articles.

    Miris striatus.

    Rostre à 4 articles.

    Miris striatus.

     Dessous.

     Taille.

    Miris striatus.

    Voici l'adulte.  Prise dans une toile d'araignée.
    (Ancienne photo de Juin).

    Miris striatus.

    Miris striatus.

    Miris striatus.

    Merci à Phil et Michel (nymphe). 

     

     Retour à la liste des punaises.

     

     

     


    votre commentaire
  • Siphonoperla torrentium. Famille des Chloroperlidae.                                                                           Siphonoperla torrentium.

     Ordre de Plécoptères.

     

    Petit plécoptère trouvé sur les plantes au bord du ruisseau : l'adulte est un insecte ailé, il se nourrit de pollen.

    Les larves sont aquatiques et vivent de petits insectes, d'algues, dans les eaux fraîches et oxygénées.
    Elles sont donc un bon indicateur de la qualité  de l'eau.

    Il existe deux espèces de Chloroperlidae en Bretagne ; Siphonoperla torrentium  est la plus commune*.

    . 2 cerques dépassent l'extrémité des ailes.

     Taille : 8mm.

     

     6 mai 2019.

     

     

     

    Siphonoperla torrentium.  

    Dessous.

    Siphonoperla torrentium.  

    * L'autre espèce, Chloroperla tripunctata,  n'est pas présente dans le Morbihan semble t-il.   Merci,  Michel.

     

     

     Retour Autres insectes 

     

     


    votre commentaire
  • Oxypore roux - Oxyporus  rufus.  Famille des Staphylinidae. Oxytelinae.                                                     insecte coleoptere020 

     

    Prédateurs, les staphylins se nourrissent de petits insectes, de larves. 

    Ceux-ci trouvent leur bonheur dans les vieux champignons  Agarics qui poussent ici dans un champ en jachère.

    Ils volent très bien ; les ailes sont repliées sous les élytres courts.

    . Tête, apex des élytres et derniers segments abdominaux  noirs.

    . Thorax, base des élytres, premiers segments abdominaux, pattes et antennes roux.

     Grandes mandibules.

     Taille ~ 11 mm.

    1 mai 2019.  

    Oxyporus  rufus.

     

    Oxyporus  rufus.

     

    Oxyporus  rufus.

    Ils vivent dans les champignons Agaric  (à déterminer).

    Oxyporus  rufus.

     

    Oxyporus  rufus.

     

    Oxyporus  rufus.

     

     Merci, Yann.

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     


    votre commentaire
  • Larve d'Ephémère, Genre Cléon.  Famille des Baetiae.                                                                                         Pteroxanium kelloggi.    

    Ordre des Ephemeroptera.

    Cloeon dipterum ?  Cleon simile ?  Espèce à confirmer.

    Une petite larve aquatique  de forme allongée, avec trois cerques et de  longues antennes.

    . bande sombre sur les cerques pourvus de soies.  12 segments avant cette bande sombre.

    . 7 paires de trachéobranchies lamellaires latérales doubles. 

     Taille : 10mm.

    Les adultes volent. Ils ont une durée de vie très courte,  juste le temps de se reproduire.

     

     22 avril 2019.

    Ephemere.

    Pour la taille, les branchies.

    Ephemere. 

     

    Ephemere.

     

    Merci Michel.

    Retour Autres insectes

     

     


    votre commentaire
  • Fausse coccinelle - Endomychus coccineus. Famille des Endomychidae.                                            insecte coleoptere020 

    Jolis petits coléoptères mycétophages,  adultes trouvés sous un pot de fleurs posé sur une souche de saule pleureur.
    Ils vivent aussi souvent groupés sous les écorces pourrissantes d'autres arbres à feuilles caduques colonisés par le champignon.

    Larves et adultes  se nourrissent de  Chondrostereum purpureum.  Ils ont besoin d'humidité.   

     -0-0-0-0-

     

     22 avril 2019.  Quelques larves  trouvées sous un récipient posé par terre, près de la souche de saule.

     Lampyridae.

     

     Lampyridae.

     

     Lampyridae.

     

    Endomychus coccineus.

    5 novembre 2018. Un adulte dans son champignon.             

    Endomychus coccineus.

    17 septembre 2018.  Corps plat et antennes plus longues que la coccinelle.

    Rouge à 4 taches noires.

     

    Rouge à 4 taches noires.

     

    Rouge à 4 taches noires.

     

    Endomychus coccineus.

    Merci, Yann.   

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     


    votre commentaire
  • Aradus depressus. Famille des Aradidae.  Aradinae.                                                                                                                   Arma custos.   

    Petite punaise plate "collée" sous un pot  posé par terre près d'une souche de saule.

    On trouve  généralement les Aradidae sous les écorces des arbres morts, où ils se nourrissent de mycélium.

    . Extrémité blanche du dernier article des antennes.

     . Une tache blanche de chaque côté du pronotum.

    . Articles antennaires II et III de la même longueur. 

    Taille 5,5mm.

    Rare ou très peu observée.

     

    Le 22.04.2019.

    Aradus depressus.

     

    Aradus

     

     

    Aradus depressus.

    Merci, Timad et Yann. 

     

    Retour à la liste des punaises.  

     


    votre commentaire
  • Staphylin bourdon - Emus hirtus. Famille des Staphylinidae. Staphylininae.            insecte coleoptere020

    Ce joli staphylin au corps velu  imite le bourdon ;  il est capable de voler.

    C'est un prédateur d'autres petits insectes,  qu'il trouve le plus souvent sur les bouses de vaches ou autres excréments  (coprophile).

    Pour se défendre de ses agresseurs, il relève le bout de l'abdomen et dégage une odeur désagréable par deux glandes abdominales.

     

     

    16 avril 2019.

     

     Posé sur papier millimétré, pour la taille.

     

     

    Mandibules de prédateur.

     

     Retour vers le menu  Coléoptères divers

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Meloe brevicollis.  Famille des  Meloidae.  Meloinae.                                                                 insecte coleoptere020

     

    C'est un coléoptère au corps noir, brillant, glabre, aux élytres courts, qui ne recouvrent pas entièrement l'abdomen.
    Il ne peut pas voler.  On  l'observe au printemps. 

    . Pronotum  transverse.

    . Les antennes,  droites,  s'épaississent progressivement jusqu'à l'extrémité. 

    Pour se défendre, l'adulte secrète un liquide toxique par les articulations des pattes (cantharidine).

    Les larves  vivent en parasites de  diverses espèces d'abeilles sauvages (cleptoparasites). 
    Elles ont un développement complexe, hypermétabole*.

    Les adultes sont polyphages (ils aiment en particulier le pissenlit). 

    Taille variable : de 17 à 21mm pour ceux-ci.

    Le 11 avril 2019. Mâle.

    Meloe.

     

    Meloe.  

    L'hémolymphe contient de la cantharidine, un composé  toxique.

    Meloe brevicollis.

    Pour pondre, les femelles choisissent de creuser  dans la terre très tassée, sèche, des chemins. Meloe brevicollis.

    Femelle.

    Meloe brevicollis. 

    La femelle est plus grande que le mâle,  avec l'abdomen volumineux. 

     Meloe brevicollis.

    Meloe.   

    C'est un petit coléoptère, comparé au Meloe proscarabeus.

    Meloe. 

    *L'HYPERMÉTAMORPHOSE.

    "...La larve des Méloïdes, avant l'arrivée à l'état de nymphe, passe par quatre formes, que je désigne sous les noms de larve primaire, seconde larve, pseudo-chrysalide, troisième larve.
    Le passage de l'une de ces formes à l'autre s'effectue par une simple mue, sans qu'il y ait des changements dans les viscères.

    La larve primaire est coriace, et s'établit sur le corps des hyménoptères. Son but est de se faire transporter dans une cellule pleine de miel. Arrivée dans la cellule, elle dévore l'oeuf de l'hyménoptère, et son rôle est fini.

    La seconde larve est molle, et diffère totalement de la larve primaire sous le rapport de ses caractères extérieurs. Elle se nourrit du miel que renferme la cellule usurpée.

    La pseudo-chrysalide est un corps privé de tout mouvement et revêtu de téguments cornés comparables à ceux des pupes et des chrysalides. Sur ces téguments se dessinent un masque céphalique sans parties mobiles et distinctes, six tubercules indices des pattes, et neuf paires d'orifices stigmatiques...Chez les Méloés, elle est simplement à demi invaginée dans la peau fendue de la seconde larve.

    La troisième larve reproduit, à peu de chose près, les caractères de la seconde ... Chez les Méloés, elle est à demi incluse dans les téguments pseudo-chrysalidaires fendus, comme ceux-ci sont, à leur tour, à demi inclus dans la peau de la seconde larve.

    A partir de cette troisième larve, les métamorphoses suivent leur cours habituel, c'est-à-dire que cette larve devient nymphe ; et cette nymphe, insecte parfait"...

    source : Souvenirs entomologiques, Jean-Henri FABRE, 1882, IIème Série, Chapitre 17.  
    https://www.e-fabre.com/e-texts/souvenirs_entomologiques/hypermetamorphose.htm

      

     Retour vers le menu  Coleoptères divers. 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires