• Vipère péliade - Vipera berus. Famille des Viperidae. Viperinae.                                                                                                     Blaireau.

     

    En zone humide, elle dormait dans la végétation haute, non loin de la rivière.  
    Elle m'a paru énorme.

    Un gros plan sur la tête triangulaire et aplatie des vipères  montre des petites écailles 
    et des pupilles fendues verticalement (celles des couleuvres sont  rondes).

    Ici c'est une  femelle,  plus colorée et plus grande que les mâles.   (2014).

    Espèce vivipare, la mère donne naissance à des petits (environ 7) déjà formés. 

    La vipère péliade est un serpent venimeux. Elle se nourrit de petits mammifères, de lézards,
    de batraciens, etc...

     

    8 juin 2017. EnOrme !

    Vipère péliade.

    Le rétressicement post cloacal régulié de la queue et le corps svelte font pencher plutôt pour un mâle. Merci, Eric.

    Vipère péliade.

    7 mai 2017. Toujours dans le même coin, au soleil.  Jeune vipère.

    Vipère péliade.

     9 juin 2014.

    Vipère péliade.

    Vipère péliade.

     

    Retour Reptiles. 

    animaux serpents serpant 8 gif

     

     

     

     

     

    Merci à India pour l'identification.

     

     


    2 commentaires
  • Orvet fragile - Anguis fragilis -  Famille des Anguidae.                                                                                                                          Blaireau.

    Le corps est long et lisse et peut atteindre 50 centimètres.

    Egalement nommé "serpent de verre" car sa queue  peut casser très facilement :  cette capacité à se séparer d’une partie de
    son corps pour fuir l’ennemi   s'appelle "autotomie".
     La nouvelle queue est plus sombre et rigide, mais surtout bien plus courte. 
    Elle ne dépasse généralement pas 2 ou 3 cm et ne repoussera qu'une seule fois.

    Il existe des variations de couleurs,  en fonction du sexe (flancs sombres chez la femelle) et de l'âge des individus. Lors de sa croissance, l'orvet mue plusieurs fois, la peau s'enlève en rondelles. La couleur varie donc aussi en fonction de l'âge de la peau.

    Inoffensif pour l'homme, l'orvet est un ami du jardinier puisqu'il dévore toutes sortes d'invertébrés (vers de terre, limaces,
    chenilles, cloportes, araignées, larves diverses).

     

    L'espèce est ovovivipare : les petits naissent complètement formés dans un "œuf" à fine membrane. Vers la fin de l'été, la femelle pond de 5 à 12 petits.

     Ses ennemis sont les rapaces, les hérons, les hérissons, les chats...

     

    10 juillet 2017. Repêché dans la réserve d'eau.

    Orvet.

    17 avril 2017. Dans les pierres, presque au même endroit que celui de 2014. TRES long.

    Orvet.

    10 mai 2014.  

    Orvet.

     27 avril 2014.  Celui-ci est venu dans le garage, ce qui nous a permis de  le mesurer :  45cm.

    Orvet.  

    21 Juin 2013 : un long orvet, et pourtant sa queue semble avoir été coupée (cicatrisée).

    Orvet.

    21 mai 2013 : un orvet bien pâle, 
    sans doute un mâle, qui aura des ocelles bleus sur les flancs.

    Orvet.

     19 avril  2013.

    Orvet.

    Celui-ci est nettement plus sombre. 2012.

    Orvet.

    Femelle.

    Orvet.

    Orvet.

    Mâle.

    Orvet.

     

    Retour Reptiles. 

     

     

     


    votre commentaire
  • Lézard des murailles - Podarcis muralis - Famille des Lacertidae.                                                                                                  Blaireau.

     

    Le lézard des murailles apprécie tous les milieux pierreux bien exposés au soleil :  murs disjoints,  talus,  ruines
    et trouve refuge dans les cavités  en cas de danger.

    La couleur de ses écailles peut varier du gris au verdâtre suivant le milieu de vie.
    Il se nourrit d’insectes,  araignées, vers de terre  mais il peut également croquer quelques œufs  et des fruits.

    Le Lézard des murailles est ovipare ;  la femelle pond  de deux à dix oeufs dans la terre, ou sous les pierres.

    Ses prédateurs sont les chats, les belettes, les pies, les buses...

    Sa longévité est de 4 à 6 ans.  Espèce commune.

    Comment différencier les lézards des murailles, Podarcis muralis, des lézards vivipares, Zootoca vivipara ?

    Les adultes de Podarcis muralis ont une tache noire caractéristique au niveau de la jonction de la patte avant.

    Les juvéniles  sont plus clairs que les  Lézards  vivipares.

    30 août 2016. 

     Lézard des murailles.

     Lézard des murailles.

     6 avril 2014. Mâle (ocelles bleus).

    Lézards.

    15 Septembre 2013. Podarcis muralis juvénile.

    Lézards.

    1er Avril 2012. Podarcis  muralis.

    Lézards.

    1er Avril 2012. Podarcis  muralis adulte (mâle). 

    Lézards.

     

    Pour échapper à ses prédateurs, le lézard  capacité  de perdre une partie de sa queue . Cela s’appelle l’autotomie.
    la queue de ce lézard va repousser, quand il sera sorti des griffes du chat, mais elle sera plus courte et grise, dépourvue d’écailles. 

    Lézard des murailles.

     

    Retour Reptiles. 

     

     

     Merci à India pour les identifications et explications.


    votre commentaire
  • Couleuvre à collier - Natrix natrix -  Famille des Colubridae.                                                                                                        Blaireau.


    On la reconnaît  à son collier jaune avec une bande noire sur la nuque ; elle  peut atteindre un mètre cinquante.
    Le dos est brun, le ventre blanchâtre. 


    Un gros plan de la tête  ovale,  montre de grosses écailles. Les pupilles sont rondes. 

    Elle consomme entre autres des petits rongeurs et des batraciens ; d’ailleurs celle-ci, que mon chat a attrapée,  était
    "accompagnée" d'un crapaud qui en a profité pour s'enfuir sans demander son reste.

     Elle fréquente les milieux humides, les bords des ruisseaux  et  peut chasser ses proies dans l'eau (amphibiens, poissons, etc…).  

     Elle est complètement inoffensive et ses seuls moyens de défense sont la fuite, faire le mort et évacuer son contenu stomacal
    sous la forme d'un excrément malodorant. 

    La couleuvre hiberne d'octobre à mars.

    C'est une espèce protégée sur toute la France. 

     Vue début mai 2016 : elle nageait  avec les têtards et un crapaud.

     24 avril 2015. Jeune couleuvre. 

    Couleuvre à collier.

     

    24 avril 2015. Taille : 16cm. (trouvée - morte).

    Couleuvre à collier.

     

    Avril 2012.

                                                                  Couleuvre à collier.  Couleuvre à collier.

                                                                  Couleuvre à collier.  Couleuvre à collier.

    Couleuvre à collier.

     

    Retour Reptiles. 

    animaux serpents serpant 8 gif

     


    votre commentaire
  •  Lézard vivipare - Zootoca vivipara - Famille des Lacertidae.                                                                                                        Blaireau.

    Le lézard vivipare est de petite taille, il se cache dans les broussailles, les pierres.   

    Les petits naissent entièrement formés.

     

    Comment différencier le lézard vivipare, Zootoca vivipara, du lézard des murailles, Podarcis muralis ?

    Le lézard vivipare a le nez moins pointu, la tête plus carrée.

    Les juvéniles sont très sombres.

    Les adultes  n'ont pas la tache noire caractéristique du Podarcis muralis au niveau de la jonction de la  patte avant.

    24 août 2014. 

    Lézard vivipare.

    Lézard vivipare.

     12 juillet 2014.

    Lézard vivipare.

    Lézard vivipare.

     22 septembre 2013 . Dans un chemin en lisière d'un bois, plusieurs lézards de différentes tailles.
    ... à ne pas confondre avec un juvénile de lézard vert (présent aussi en ce moment)... 

    Lézards.

     22 septembre 2013.

    Lézards.

    31 Août  2012.

    Lézards.

    Lézards.

      

    Retour Reptiles. 

     

     Merci à  India pour l'identification et les explications reportées ci-dessus.


    votre commentaire
  • Lézard vert occidental - Lacerta bilineata - Famille des lacertidae.                                                                                     Blaireau.                                                                               

     

    La femelle d’environ 30 cm de long est plus fine que le mâle, d'un vert plus uniforme et porte souvent deux ou quatre
    bandes claires bordées de taches noires.
     

     Le lézard  se nourrit essentiellement de vers de terre, d'insectes, de fruits, d’œufs d’oiseaux, de jeunes rongeurs..

    Il fréquente les terrains ensoleillés et secs, bords de ruisseaux et de chemins. Diurne, il s’expose au soleil. 

     

    Les accouplements sont précédés de violents combats de mâles. 
    Ce lézard est ovipare et pond de 5 à 21 oeufs sous une pierre ou dans un trou de rongeur, ou sous un amas de végétation. 

    Le lézard hiberne de novembre à mars. Sa longévité varie de 5 à 10 ans.

     

     27 juin 2014. Mâle.

    Lézard vert. 

    Lézard vert.

    Lézard vert.

     

    27 juillet 2010.  Femelle.

     

     

    Lézard vert.

     

      

    Retour Reptiles. 

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique