• Staphylin bourdon - Emus hirtus. Famille des Staphylinidae. Staphylininae.            insecte coleoptere020

    Ce joli staphylin au corps velu  imite le bourdon ;  il est capable de voler.

    C'est un prédateur d'autres petits insectes,  qu'il trouve le plus souvent sur les bouses de vaches ou autres excréments  (coprophile).

    Pour se défendre de ses agresseurs, il relève le bout de l'abdomen et dégage une odeur désagréable par deux glandes abdominales.

     

     

    16 avril 2019.

     

     Posé sur papier millimétré, pour la taille.

     

     

    Mandibules de prédateur.

     

     Retour vers le menu  Coléoptères divers

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Meloe brevicollis.  Famille des  Meloidae.  Meloinae.                                                                 insecte coleoptere020

     

    C'est un coléoptère au corps noir, brillant, glabre, aux élytres courts, qui ne recouvrent pas entièrement l'abdomen.
    Il ne peut pas voler.  On  l'observe au printemps. 

    . Pronotum  transverse.

    . Les antennes,  droites,  s'épaississent progressivement jusqu'à l'extrémité. 

    Pour se défendre, l'adulte secrète un liquide toxique par les articulations des pattes (cantharidine).

    Les larves  vivent en parasites de  diverses espèces d'abeilles sauvages (cleptoparasites). 
    Elles ont un développement complexe, hypermétabole*.

    Les adultes sont polyphages (ils aiment en particulier le pissenlit). 

    Taille variable : de 17 à 21mm pour ceux-ci.

    Le 11 avril 2019. Mâle.

    Meloe.

     

    Meloe.  

    L'hémolymphe contient de la cantharidine, un composé  toxique.

    Meloe brevicollis.

    Pour pondre, les femelles choisissent de creuser  dans la terre très tassée, sèche, des chemins. Meloe brevicollis.

    Femelle.

    Meloe brevicollis. 

    La femelle est plus grande que le mâle,  avec l'abdomen volumineux. 

     Meloe brevicollis.

    Meloe.   

    C'est un petit coléoptère, comparé au Meloe proscarabeus.

    Meloe. 

    *L'HYPERMÉTAMORPHOSE.

    "...La larve des Méloïdes, avant l'arrivée à l'état de nymphe, passe par quatre formes, que je désigne sous les noms de larve primaire, seconde larve, pseudo-chrysalide, troisième larve.
    Le passage de l'une de ces formes à l'autre s'effectue par une simple mue, sans qu'il y ait des changements dans les viscères.

    La larve primaire est coriace, et s'établit sur le corps des hyménoptères. Son but est de se faire transporter dans une cellule pleine de miel. Arrivée dans la cellule, elle dévore l'oeuf de l'hyménoptère, et son rôle est fini.

    La seconde larve est molle, et diffère totalement de la larve primaire sous le rapport de ses caractères extérieurs. Elle se nourrit du miel que renferme la cellule usurpée.

    La pseudo-chrysalide est un corps privé de tout mouvement et revêtu de téguments cornés comparables à ceux des pupes et des chrysalides. Sur ces téguments se dessinent un masque céphalique sans parties mobiles et distinctes, six tubercules indices des pattes, et neuf paires d'orifices stigmatiques...Chez les Méloés, elle est simplement à demi invaginée dans la peau fendue de la seconde larve.

    La troisième larve reproduit, à peu de chose près, les caractères de la seconde ... Chez les Méloés, elle est à demi incluse dans les téguments pseudo-chrysalidaires fendus, comme ceux-ci sont, à leur tour, à demi inclus dans la peau de la seconde larve.

    A partir de cette troisième larve, les métamorphoses suivent leur cours habituel, c'est-à-dire que cette larve devient nymphe ; et cette nymphe, insecte parfait"...

    source : Souvenirs entomologiques, Jean-Henri FABRE, 1882, IIème Série, Chapitre 17.  
    https://www.e-fabre.com/e-texts/souvenirs_entomologiques/hypermetamorphose.htm

      

     Retour vers le menu  Coleoptères divers. 

     


    votre commentaire
  • Paederus littoralis. Famille des  Staphylinidae. Paederinae.                                                                              insecte coleoptere020

     

    Ce  staphylin rouge et noir courait entre les  pierres des bordures, au jardin. 

    Il se nourrit de petits insectes,  dans les lieux humides. 

    . Les mandibules sont noires.

    . Le pronotum est  légèrement plus large que les élytres, avec les  angles antérieurs bien  arrondis.  

    Espèce commune.

    20 mars 2019.

    Paederus riparius.

    Posé sur le papier millimétré , pour la taille.

    Paederus riparius.

     

    Paederus riparius.

     

     Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     Merci, Yann.

     

     


    votre commentaire
  • Famille des Mordellidae.   Mordellinae.                                                                                                            insecte coleoptere020

     

    Petit coléoptère brillant, avec des taches claires  sur les élytres et l'abdomen terminé en pointe. Il saute pour se protéger des prédateurs.
    La larve vit dans la litière de feuilles.  L'adulte est floricole (sur ombellifère, ici).

    Il existe très peu de documentation  pour les Mordelliidae ! Impossible à identifier sur photo. 
    Variimorda villosa  est  la plus commune.

     

     Taille  : ~ 7mm.

     

     26 juillet 2018.

    Mordelle 

    29 juin 2018.

    Mordelle

    Mordelle

    Mordelle.

      

    Merci Henri,  Thibault, Yann. 

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     


    votre commentaire
  • Sphaeroderma rubidum*. Famille des  Chrysomelidae. Alticinae.                                                 insecte coleoptere020

     

     

    Un petit coléoptère orange,  rond et  luisant, aux fémurs postérieurs enflés,  qui lui permettent de faire des bonds s'il se sent en danger.
    Il était sur  le Cabaret des oiseaux  (Dipsacus fullonum).

    Il existe deux  genres très proches ; la distinction est délicate et repose sur des critères de ponctuation  difficiles à voir sur photo,   
    d'où l'importance de connaître la plante-hôte pour déterminer l'espèce : 

    Sphaeroderma rubidumse développe plutôt  sur les cirses et

    Sphaeroderma testaceum  se développe sur les centaurées.

     

    Espèces très communes. 

    18 août 2018. 

      

      

    Proche de Longitarsus,  aux tarses postérieurs  particulièrement longs et qui se développe sur d'autres végétaux.

     

    Merci, Thibault,  pour les explications.

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     

     


    votre commentaire
  • Larve de la Famille des  Cantharidae.                                                                                                                 insecte coleoptere020                 

     

    Larves de Cantharides sous l'écorce d'un vieux saule tombé avec le vent.

    Elles sont très rapides ; si elles se sentent en danger, elles s'enroulent.

    Carnassières, elles se nourrissent de larves et d'autres petits  insectes.

    Les coléoptères adultes butinent les fleurs et sont également prédateurs de pucerons. 

     

    25 décembre 2018.

    Larve Cantharidae.

     

    Larve Cantharidae.

     

    Larve Cantharidae. 

     Je les ai prélevées pour tenter de connaître l'adulte.  A suivre...

    Larve Cantharidae.

    Larve Cantharidae.

    Merci, Yann. 

     

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     

     


    2 commentaires
  • Altise des navets - Phyllotreta striolata.  Famille des Chrysomelidae. Alticinae.                                                 insecte coleoptere020

     

    Cette altise était  sur le cresson.

    Grâce à ses fémurs postérieurs  très développés,  l'insecte fait de grands sauts dès qu'on l'approche.  Il peut également voler.

    Les larves se nourrissent des racines de la plante-hôte : navets, radis ou autres crucifères (Brassicaceae).
    Les adultes font des petits trous dans les feuilles.
    Ils hibernent dans le sol ou sous les feuilles mortes et ressortent aux beaux jours pour se reproduire.

    Le dessous est entièrement noir.

    Une seule génération dans l'année.

    Espèce commune.

     

    16 septembre 2018.

     

    Posé sur papier millimétré.

    Altise.

     

     Merci, Henri.

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

     


    votre commentaire
  • Coccinelle des friches - Hippodamia  variegata. Famille des Coccinellidae.  Coccinellinae.      insecte coleoptere020 

    = Coccinella variegata.      (ex Adonia).                                                                                                                                          

    Une coccinelle de forme ovale, avec un nombre variable de taches noires sur les élytres rouges. 

    Le pronotum est rebordé à la base, noir avec des  taches blanches variables  et marges blanches. 

    Taches blanches sur le devant de la tête noire.

    Une zone blanche à la base des élytres.

    Elle aime les endroits plutôt secs et sablonneux et se nourrit de pucerons, cochenilles...

     

    Taille : ~ 6mm.

    RARE  en Bretagne.

    22 octobre 2018.

    Coccinelle.

     

    Coccinelle.

      

    Coccinelle.

     

    Hippodamia variegata.

     Nombre de taches variable ; Motifs du pronotum et de la tête variables.

    Hippodamia variegata.

      

    Hippodamia variegata.

     

    Hippodamia variegata.

    La coccinelle et le puceron. 

    Hippodamia variegata.

    *Ces coccinelles n'étaient pas dans mon jardin, mais dans les dunes de  Gâvres. (Morbihan - 56 quand même !).

     

    Retour vers le menu  Coléoptères divers.

     

     

     


    votre commentaire
  • Larve d'Anthrène - Anthrenus sp.  Famille des Dermestidae.                                                          insecte coleoptere020                        

    Anthrenus verbasci  ?    

     

    Larve hérissée de rangées de poils, avec deux pinceaux  obliques  au bout de l'abdomen.
    Quand elle se sent en danger, elle se cambre pour redresser les longs poils du postérieur.

    Elle était au jardin, sous  une feuille de cassis.
    Dans la nature on peut trouver des larves d'anthrènes dans les nids d'oiseaux ou de mammifères, sous les écorces...

    Dans les maisons, elles causent des dégâts, car elles se développent dans les lainages,  les livres, les collections entomologiques...

    L'adulte visite les fleurs et  se nourrit de pollen.

     

     

    13 octobre 2018.

     

    Anthrène. 

     

    Anthrène.

     

    Anthrène.

      

    Anthrène.

     

    Anthrène adulte ici.

    Merci, Thibault, pour la confirmation du genre.

     

    Retour vers le menu  Coléoptères divers.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Byturus ochraceus -  Famille des Byturidae.                                                                                             insecte coleoptere020        


    Super famille des Cucujoidea.



    Petits coléoptères floricoles assez communs : on les trouve  sur les fleurs de pissenlits, de renoncules...
    Il n'y a que 2 espèces dans cette famille en France.*

    C'est la taille des yeux qui aide à identifier l'espèce. (assez gros ici).

    . Antennes en massue.

    . Pubescence dorée sur la tête,  le pronotum et les élytres.

    Taille  : 5 mm. (mesuré).

     

     

    1er Juillet 2018.

    Inconnu.

     

    Inconnu. 

    29 avril 2017.

      

    Retour vers le menu  Coleoptères divers.

     

    Merci, Henri 2018. Merci, Thibault 2017.   Identifications sur photos. 
    *(Byturus tomentosus pour l'autre espèce, sur les framboisiers).

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique