• Abeille du lierre -  Colletes cf. hederae  - Famille des Colletidae.  Colletinae.                                                          Andrena bicolor.  

     

    Les hyménoptères Colletidae ont trois cellules cubitales  et la deuxième nervure récurrente en S.

    Ce sont des abeilles solitaires. Elles nichent dans le sol sablonneux.

     

    . La date d'observation, la taille et les bandes abdominales bien colorées orientent vers Collete hederae.

    . Pour confirmer l'espèce,  il faudrait observer la langue (galea) sous bino à fort grossissement, pour savoir si elle est microsculptée ou non.

    . Il existe également un critère de ponctuation sur le clypeus (difficile à interpréter).

     

    Taille : 14mm.

    17 octobre 2018.

     

     

    Nouvelle collete.

      

    Collete d'automne.

     

    Nervation alaire. 

    Collete d'automne.

     

    Merci pour les critères,  Maël. 

     

    Retour liste Hyménoptères.

     


    votre commentaire
  • Dolerus sp. Famille des Tenthredinidae. Dolerinae.                                                                       Andrena bicolor.

     

    Un hyménoptère noir, sans rétrécissement entre le thorax et l'abdomen. 

    Antennes à 9 articles => Tenthredinidae.

    . Cellule radiale divisée en deux.
    . Deux cellules cubitales, (la deuxième très longue)  => Dolerinae.

    Les 2 nervures récurrentes aboutissent dans la 2° cellule cubitale.

    Tête, thorax, abdomen et pattes entièrement noirs.


    L'identification des femelles se fait avec les soies du fourreau de la scie (un peu flou ici).

    Peut-être Dolerus niger *.

    Taille : env.10 mm.

     

    7 juin 2016. Femelle.

    Dolerus

    Dolerus

     

     

    25 mai 2016.

    Dolerus sp.

    22 mai 2015. Sur la ronce, en zone humide - Larve de Dolerus sp.

    Larves eruciformes.

    Merci, Alain Ramel*  et Merci, Yann. 

     

    Retour liste Hyménoptères.

     

     

     


    votre commentaire
  •  Strongylogaster multifasciata. Famille des  Tenthredinidae. Selandriinae.                                           Andrena bicolor.
    (= Strongylogaster lineata). 

    Hyménoptère symphyte : pas d'étranglement entre le thorax et l'abdomen.

    Antennes à 9 articles  => Tenthrenidae. 

    Je note les critères pour l'aide à l'identification :

    . Corps cylindrique. 

    . Segments abdominaux  bordés de jaune à l'apex.

    . Tête noire. 

    . Les deux premiers articles des antennes sont orange, les autres noirs.

    . Cellule radiale  divisée.

    . Nervure costale claire. Stigma  clair.

    . Pattes claires. Griffes dentées. 

    Taille : 11mm.

     La larve, une "fausse chenille" verte,  se développe sur les fougères.

     4 juin 2018.

     

     

      Strongylogaster multifasciata.

      

      Strongylogaster multifasciata.

     

      Strongylogaster multifasciata.

    Merci, Maël. 

    Retour liste Hyménoptères.

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  Tenthrède du groseillier -  Nematus ribesii  - Tenthredinidae. Nematinae.                                                          Andrena bicolor.

     

    Les hyménoptères symphytes ne possèdent pas d'étranglement entre le thorax et l'abdomen. 
    Leurs larves sont des "fausses chenilles".

                                       

     La cellule radiale n'est pas  divisée => Nematinae.                               

    . Tête noire. Je compte 9 articles aux antennes.

    . Thorax  orange et noir. Scutellum orange.

    . Ailes  transparentes.
      Nervures costale  noire.  Stigma noir.

    . Abdomen  orange.

    . Pattes  orange,  tibias 3 légèrement élargis, tarses 3 noirs.  Griffes bifides.

    Taille de l'adulte : 7mm.

     (J'avais gardé quelques larves pour connaître l'adulte).           

     4 juin 2018.

    Athalia  rosae. 

    4 juin 2018.

     Nematinae. 

     Dessous.

    Nematinae. 

     8 août 2013. 

    Symphytes.

     Athalia  rosae.

    Larves ici. 

     

    Retour liste Hyménoptères.

      

     

     


    votre commentaire
  •  

    Tenthrède de la ronce - Arge cyanocrocea. Famille des Argidae.  Arginae.                                   Andrena bicolor.

    Les hyménoptères symphytes ou "Mouches à scie" ne possèdent pas d'étranglement entre le thorax et l'abdomen. 
    Leurs larves sont des "fausses chenilles". 

    Les adultes de la famille des Argidae se reconnaissent à leurs antennes à  trois articles. Le dernier  est très long. 

     

    Pour Arge cyanocrocea  j'ai noté les critères suivants  :

    . Tête noire à reflets bleus.  Antennes noires (poilues chez le mâle).

    . Thorax noir.

    . Aile transparente  dans la partie basale, puis fumée à partir du  stigma,  jusqu'à l'apex.
       Cellule radiale non divisée. Stigma noir.

    . Fémurs postérieurs orange, avec apex noir. 

    . Abdomen orange. 

     Les larves  se développent sur les feuilles de ronce.

    12 mai.  Arge cyanocrocea. Mâle sur euphorbe.

    Symphytes. 

    Arge cyanocrocea.

    15 mai 2018. Taille :  8,5 mm, mesuré.
      
    Symphytes.

    Symphytes. 

    13 mai 2017. 

    Arge cyanocrocea.

     19 juillet 2012. Sur carotte sauvage.

    Arge cyanocrocea.

     

    Merci, Yann. 

     

    Retour liste Hyménoptères.

     

     

     


    votre commentaire
  • Hylotome du rosier. Arge ochrapus.  Famille des Argidae.   Arginae.                                                            Andrena bicolor.

     

     

    Les hyménoptères symphytes ou "mouches à scie" ne possèdent pas d'étranglement entre le thorax et l'abdomen. 
    Leurs larves sont des "fausses chenilles". 
    Les larves d'Arge ochrapus ressemblent beaucoup aux larves d'Arge pagana.

    Les adultes de la famille des Argidae se reconnaissent à leurs antennes à  trois articles. Le dernier  est très long.
    Au niveau des ailes : cellule radiale non divisée. 

    Pour Arge ochrapus, j'ai noté les critères suivants  :

    . Tête noire. Antennes noires (velues chez le mâle).

    . Dessus du thorax  noir.

    . Scutellum noir.

    . Aile transparentes  (absence de zone fumée). 

    . Nervures costale, subcostale et  champ intercostal noirs.

    . Stigma noir.

    . Abdomen orange.

    . Fémurs et tibias  orange.

    . Tarses  orange et noirs. 

    23 juillet 2013

    Symphytes.

     

    Symphytes.

     Merci, Yann.

     Retour liste Hyménoptères.

     


    votre commentaire
  • Mouche à scie villageoise - Arge pagana  - Famille des Argidae. Arginae.                                                        Andrena bicolor.      

    Les hyménoptères symphytes ne possèdent pas d'étranglement entre le thorax et l'abdomen.
    Leurs larves sont des "fausses chenilles".

    Les adultes de la famille des Argidae se reconnaissent à leurs antennes à  trois articles. Le dernier  est très long.
    Au niveau des ailes : cellule radiale non divisée. 

    Pour Arge pagana,   j'ai noté les critères suivants  :

    . Tête noire. Antennes noires, velues chez le mâle.

    . Thorax noir.

    . Scutellum noir.

    . Ailes entièrement fumées.

    . Nervures costale, subcostale et  champ intercostal noirs. Stigma noir.

    . Pattes entièrement noires.

    . Abdomen orange.

    L'ovipositeur en dents de scie de la femelle lui permet de tracer un sillon dans les tiges de rosiers afin d'y insérer
    ses œufs.  Ils sont disposés sur 2 rangs parallèles*.   
    Les larves se nourrissent de feuilles de rosier.

    30 août 2017.

    Arge pagana.  

    30 mai 2012. Ponte.

    Tenthrède du rosier.

     

    Tenthrède du rosier. 

     

    Tenthrède du rosier. 

    La scie en action...

    Tenthrède du rosier.

      Incision d'une tige de rosier par une "mouche à scie".

    Arge pagana.  

    Cicatrices sur les tiges de rosiers après la sortie des larves.

    Tenthrède du rosier.

    Larves ici. 

    Merci, Yann.

    Retour liste Hyménoptères. 

    *(en quinconce chez Arge ochropus). 

     

     


    votre commentaire
  • Tenthredo (Zonuledo) zonula.   Famille des  Tenthredinidae.  Tenthrediniinae.                                    Andrena bicolor.           

     Une tenthrède en jaune et noir au jardin.

     La plante-hôte de sa larve est le Millepertuis  (Hypericum perforatum).

    Comment reconnaître l'espèce ? 

    . Premier tergite bordé de jaune.

    . Segment 5 jaune (+ tergites 8 et 9 jaunes chez la  femelle).

    . Pterostigma bicolore.

    . Premier article  antennaire  (scape) jaune.

    . Angles postérieurs du pronotum jaunes.

    . Tégulas jaunes.

    . Pattes 1 et 2 jaunes.  

    . Fémur 3 jaune à apex noir.

    Espèce rare, ou en tout cas peu observée dans le Morbihan.

     4 juin 2017.

    Tenthredo  zonula.

    Tenthredo zonuledo zonula.

     Taille : 12 mm.

    Tenthredo  zonula.

     Tête brillante.

    Tenthredo  zonula.

    Tenthredo  zonula.

    2 juin 2014.   Larve.  Taille : 13mm.

    Tenthredo  zonula.

    Zonuledo zonula.

    Identification sur photo. Tenthredo (Zonuledo) zonula probable.

     Merci Patrick.

     

      Retour liste Hyménoptères.

     

     


    2 commentaires
  • Mégachile du rosier - Megachile  centuncularis*  -  Famille des  Megachilidae. Lithurginae.                                   Andrena bicolor.   

     

    Les femelles des  Mégachiles récoltent le pollen sur les poils raides de la brosse ventrale de l'abdomen (scopa).

    Cette abeille solitaire butine les fleurs d'Astéracées. 

    Les Mégachiles ont  2 cellules cubitales, de taille presque égale.
    (Elles se distinguent des Osmies par l'absence de pulvillus entre les griffes des tarses).

    . Abeille noire à pilosité roussâtre, plus sombre au vertex et au mésonotum.

    . Soies sombres dressées sur toute la surface du sixième tergite.

    . Bandes pileuses des tergites interrompues au milieu. Entière sur le 5ème segment. 

    . Brosse ventrale entièrement rousse.

    . Tarses  noirs.

    . Epine  externe des tibias postérieurs pointue et courbée.

    Cette abeille  creuse des galeries dans du bois mort,  (lignicole)  ou occupe des cavités déjà existantes dans le bois, dans le sol.

    Elle découpe des demi-cercles sur les bords des feuilles de rosiers, qu'elle  enroule et transporte ensuite pour garnir son nid. 
    Chaque cellule reçoit une réserve de pollen  pour les futures larves,  puis un œuf, avant d'être soigneusement refermée par des
    fragments de feuilles.

    Cette espèce peut être parasitée par Coelioxys acuminata.

     Taille : 12mm. (mesurée).

     Espèce commune.

    16 septembre 2018.

    Mégachile.

     

    Mégachile.

    Longue langue ! 

    Mégachile.

    Zoom sur la face.  Absence de pulvillus entre les griffes des tarses.

    Mégachile. 

     2 cellules cubitales à peu près de la même  taille ;
    bandes pileuses des tergites interrompues au milieu, entière au 5ème. Soies dressées  du sixième tergite. (Clic gauche)

    Mégachile.

    Eperon externe des tibias postérieurs pointu et courbé.

    Mégachile.

     

    Mégachile sept.

    Les feuilles découpées du rosier.

    Mégachile.

     

    Retour liste Hyménoptères.

    * probable ! 

     Merci à Gomjabar pour l'aide à l'identification.
    + Clefs Alain Pauly. 
     + atlashymenoptera.net/biblio/Benoist.


    votre commentaire
  • Lasioglossum sous-genre Evylaeus - Famille des Halictidae. Halictinae.                                                                             Andrena bicolor.  

    Les Halictidae ont trois cellules cubitales et la nervure basale coudée.

    Halictus ou Lasioglosum ? Comment les reconnaître : Présence ou absence de bandes apicales.

     

    Genre Halictus  :          Bords apicaux des tergites avec des bandes de pubescence feutrée. 
                                              Nervure externe de la troisième cellule submarginale des ailes antérieures aussi forte que la nervure Rs. 

    Genre Lasioglossum : Bords apicaux des tergites sans bandes de pubescence feutrée, excepté Lasioglossum sexstrigatum (ou L. sabulosum). 
                                             Bandes
     basales  souvent présentes (pas toujours).                                                      
                                             Nervure externe de la troisième cellule submarginale plus faible que la nervure Rs.

     
                                             
    ---ooo--- 

    Lasioglossum sous-genre Evylaeus.

    Coloration du corps noire sans reflets métalliques.

    . Seconde nervure transverse  de la deuxième cellule submarginale plus faible que la première (Rs).
    . Tergites avec le bord apical jaune translucide.

    Ici c'est une femelle, avec un sillon longitudinal sur le dernier tergite. 

    Taille : 6,5 mm. 

     23 septembre 2018. 

    Halictus sept.2018.

     

    Halictus sept.2018. 

     

    Halictus sept.2018. 

    Femelle, car on voit bien le sillon longitudinal sur le dernier tergite. 

    Halictus sept.2018.

     

    Halictus sept.2018.

    Merci à Gomjabar  & Arnaud R. pour l'aide à l'identification.
    d'après la  clef  d'Alain Pauly.

     

    Retour liste Hyménoptères.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique